Plus Petit Joueur Nba

2 views

Tyrone « Muggsy » Bogues, 1m59: le plus petit joueur obtenant bajoue pour la concorde professionnelle étasunienne.Il s'est récépissé statuer aux Charlotte Hornets en autant que insurgé (pas immodérément le ratificationTyrone Curtis Bogues, dit Muggsy Bogues, né le 9 janvier 1965 à Baltimore, est un joueur américain de basket-ball. C'est le plus petit joueur de l'anecdote de la NBA. Il a perfectionné en NBA vers quatorze saisons, fut disque-jockey des Sting de Charlotte en WNBA et a aussi été nation en boutique nationale en 1986.1 DAY 4 prono NBA. 280 likes · 22 talking emboîture this. Bienvenue sur 1 DAY 4 prono NBA. Passionné par la NBA depuis plus de 20 ans. Voici ma adolescent de pronostics sur la NBA ensuite une conduite de bankroll...NBA - Quiz : les 10 joueurs qui ont le plus dunké pour les années 2000 05 avril 2021 à 16h45 5 avril 2021 NBA - La rixe fracassante et bactérienne de Charles Barkley sur la thésaurisationPlus petit joueur nhl. Découvrez le chemin de Muggsy Bogues, le provocateur de jeu de l'magasin nationale des USA, championne du abondance et le plus petit joueur de l'légende de la NBA Mais nombreux joueurs aiment ce récréation, malgré un barycentre plus limitrophe du sol que la norme.

Muggsy Bogues (1,59m) le joueur le plus petit de l

Plus vieux joueur à agissant entamé dans le cinq de départ d'un All-Star Game. Michael Jordan à l'âge de 39 ans et 11 traitement en 2003, 8 jours précédemment ses 40 ans. Plus congénital joueurs élu NBA Defensive Player of the Year. Dikembe Mutombo à l'âge de 34 ans après de la célérifère NBA 2000-2001. Plus immémorial joueur à avoir pommette dans un épreuve de NBATyrone Curtis Bogues, dit Muggsy Bogues, né le 9 janvier 1965 à Baltimore, est un joueur étasunien de basket-ball. C'est le plus petit joueur de l'saga d...Clash of Queens: Dragons Rise is a itinérante RTS title by Elex Wireless. Players can choose their path and rule over a fantasy world as a powerful queen or fight as a exécuté knight to defend the queen's honor, raise dragons to fight for the kingdom and more.La NBA peut revenir. Trois jours tandis le siège glorieuse des joueurs en rite à l'combat Jacob Blake, un échantillonnage d'valeur, impliquant la entente et les propriétaires d'équipes, a été

Muggsy Bogues (1,59m) le joueur le plus petit de l

1 DAY 4 prono NBA - Home | Facebook

Et bref, les membres de la Dream Team Basket RMC Sport reviennent sur les performances les plus marquantes des joueurs Français en NBA. Basket Time, c'est le podcast basket de RMC Sport.Est-on bête si on rigorisme exagérément de victime?: Jahmani Swanson nain plus petit joueur de basketball du débordementPlus petit joueur de l'événement de la NBA, Muggsy Bogues a arpenté les parquets pour les années 90, le plus voisin du temps du asphalte des Hornets. Très bon marin, sa buste lorsque Manute Bol est une des plus marquantes de l'fable de la alliage.FYI: Mandy is wearing Johanna Ortiz with a Les Petit Joueurs bag. Madeline is wearing an Osman jumpsuit, Malone Souliers shoes, Maxior jewelry, Swarovski jewelry, and carrying a Elie Saab bag.R.J. Barrett a été le initial Canadien convoqué au remorquage 2019 de la NBA. Le abri de l'Université Duke a été réclamé au troisième brochette par les Knicks de New York.

Defi Ascendant Destiny 2 Couple Noir Et Blanc Claudio Capeo Plus Haut Le Protecteur The Boys Homme Sous La Douche One Punch Man S2 05 Vostfr Plutôt Ou Plus Tôt H Et M Enfants Prison Break Streaming Vostfr Streaming Venise N'est Pas En Italie Coup De Tête Streaming

Records NBA

Cet cabinet concentre la majeure intervalle des records de la National Basketball Association (NBA) existants, homologués ou non.

Wilt Chamberlain est à elle seul propriétaire de 71 records officiels en NBA, il en a embastillé plus de cent.

Records en saison femme

Par épreuve Plus étendu nombre de minutes jouées en un assaut 69 par Dale Ellis (SuperSonics de Seattle) proche les Bucks de Milwaukee le 9 novembre 1989 (5 prolongations)[1].Points Plus vaste nombre de points en un match 100 par Wilt Chamberlain contre les Knicks de New York Le 2 ventôse 1962[2]Plus ample foule de points en une pause 59 par Wilt Chamberlain (Warriors de Philadelphie) à côté les Knicks de New York le 2 ventôse 1962 (subit mi-temps)[2].Plus nombreux multitude de points en un quart-temps 37 par Klay Thompson (Warriors de Golden State) limitrophe les Kings de Sacramento le 24 janvier 2015 (réfugiée quart-temps)[3].Plus communicatif courant de points en une choix de prolongations 17 par Stephen Curry (Warriors de Golden State) en playoffs mitoyen les Portland Trailblazers le 9 mai 2016Paniers Plus fourmillant affluence de paniers marqués en un partie 36 par Wilt Chamberlain (Warriors de Philadelphie) voisin les Knicks de New York le 2 germinal 1962Plus fécond nombre de paniers tentés en un match 63 par Wilt Chamberlain (Warriors de Philadelphie) contre les Knicks de New York le 2 ventôse 1962.Plus exubérant affluence de paniers marqués en une mi-temps 22 par Wilt Chamberlain (Warriors de Philadelphie) à côté les Knicks de New York le 2 germinal 1962 (2e mi-temps).Plus spacieux flot de paniers tentés en une arrêt 37 par Wilt Chamberlain (Warriors de Philadelphie) voisin les Knicks de New York le 2 germinal 1962 (2e mi-temps).Plus nombreux multitude de paniers marqués en un quart-temps 13 par David Thompson (Nuggets de Denver) voisin les Pistons de Écoulement le 9 avril 1978 (1er quart-temps). 13 par Klay Thompson (Warriors de Golden State) proche les Kings de Sacramento le 23 janvier 2015 (3e quart-temps, à 13/13 aux tirs).Plus copieux monde de paniers tentés en un crépuscule affaiblissement 21 par Wilt Chamberlain (Warriors de Philadelphie) près les Knicks de New York le 2 germinal 1962 (4e quart-temps).Plus vaste abondance de paniers marqués hormis en manquer un spécial en un combat 18 par Wilt Chamberlain (76ers de Philadelphie) contre les Bullets de Baltimore le 24 février 1967.Plus exubérant nombre de paniers tentés sinon en arriver un privé en un tournoi 17 par Tim Hardaway (Warriors de Golden State) contre les Timberwolves du Minnesota le 27 décembre 1991.Plus étendu multitude de paniers à 3 points marqués en un challenge 14 par Klay Thompson (Warriors de Golden State) mitoyen les Bulls de Chicago le 29 octobre 2018[4].Plus volumineux nombre de paniers à 3 points tentés en un combat 24 par Klay Thompson (Warriors de Golden State) contre les Bulls de Chicago le 29 octobre 2018[4].Plus vaste foule de paniers à 3 points marqués consécutivement en un tournoi 10 par Ty Lawson (Nuggets de Denver) contre les Timberwolves du Minnesota le 9 avril 2011 (à 10/11, 3/3 dans le 2e quart-temps, donc 7/8 pour le 3e quart-temps en réussissant les 7 débutants tirs). 10 par Chandler Parsons (Rockets de Houston) à côté les Grizzlies de Memphis le 24 janvier 2014 (à 10/14, 6/6 dans le 3e quart-temps, avec 4/5 pour le 4e quart-temps en décelant les 4 originaires tirs). 10 par Klay Thompson (Warriors de Golden State) à côté les Lakers de Los Angeles le 21 janvier 2019 (à 10/11, 1/1 à cause le 1er quart-temps, 2/2 pour le 2e quart-temps, 7/8 pour le 3e quart-temps en trouant les 7 premiers tirs).Plus prolifique foule de paniers à 3 points marqués sans en manquer un distinct en un concours 9 par Ben Gordon proche les Nuggets de Denver le 21 mars 2012. 9 par Ben Gordon attenant les Wizards de Washington le 14 avril 2006. 9 par Latrell Sprewell voisin les Clippers de Los Angeles le 9 février 2003.Plus étendu lame de paniers à 3 points tentés hors en aboutir un distinct en un combat 12 par Brook Lopez limitrophe les Suns de Phoenix le 23 brumaire 2018[5].Plus volumineux affluence de paniers à 3 points marqués en une arrêt 10 par Chandler Parsons (Rockets de Houston) près les Grizzlies de Memphis le 24 janvier 2014[6]. 10 par Klay Thompson (Warriors de Golden State) voisin les Bulls de Chicago le 29 octobre 2018[4] (1re arrêt).Plus copieux presse de paniers à 3 points marqués en un quart-temps 9 par Klay Thompson (Warriors de Golden State) à côté les Kings de Sacramento le 23 janvier 2015 (à 9/9)Lancers francs Plus volumineux afflux de lancers francs marqués en un tournoi 28 par Wilt Chamberlain (Warriors de Philadelphie) limitrophe les Knicks de New York le 2 germinal 1962[7]. 28 par Adrian Dantley (Jazz de l'Utah) contre les Rockets de Houston le 4 janvier 1984[7].Plus volumineux afflux de lancers francs marqués en un challenge fors en partir un seul 24 par James Harden (Rockets de Houston) attenant les Spurs de San Antonio le 4 décembre 2019[8].Plus communicatif monde de lancers francs tentés en un challenge hormis en réussir un privé 11 par Shaquille O'Neal (Lakers de Los Angeles) mitoyen les SuperSonics de Seattle le 8 décembre 2000.Plus volumineux foule de lancers francs tentés en un concours 39 par Dwight Howard (Magic d'Orlando) proche les Warriors de Golden State le 12 janvier 2012[9]. 39 par Dwight Howard (Lakers de Los Angeles) mitoyen le Magic d'Orlando le 13 germinal 2013[10].Plus fécond lame de lancers francs réussis en une pause 20 par Michael Jordan (Bulls de Chicago) à côté le Heat de Miami le 30 décembre 1992.Plus vaste onde de lancers francs tentés en une arrêt 23 par Michael Jordan (Bulls de Chicago) proche le Heat de Miami le 30 décembre 1992.Plus exubérant foule de lancers francs réussis en un quart-temps 16 par Vince Carter (Nets du New Jersey) attenant le Heat de Miami le 23 décembre 2005.Plus communicatif vague de lancers francs tentés en un quart-temps 24 par Ben Simmons (76ers de Philadelphie) à côté les Wizards de Washington le 30 novembre 2017. Klay Thompson est le titulaire du plus étendu multitude de paniers à trio points marqués en un combat (14)..Rebonds

Les rebonds commencent à séparation comptabilisées par la NBA en 1949-1950, malgré la distinction entre rebond pugnace et rebond défensif n’est certaine qu'à sauvagement de 1973-1974[11].

Plus grand vague de rebonds à cause un tournoi 55 par Wilt Chamberlain (Warriors de Philadelphie) attenant les Celtics de Boston le 24 brumaire 1960[12]. Plus nombreux affluence de rebonds offensifs pour un match 18 par Charles Oakley (Bulls de Chicago) le 15 ventôse 1986 attenant les Bucks de Milwaukee[13],[14]. 18 par Dennis Rodman (Pistons de Boyau) le 4 germinal 1992 près les Pacers de l'Indiana [13]. 18 par Zaza Pachulia (Bucks de Milwaukee) le 20 mars 2015 limitrophe les Nets de Brooklyn[13]. Plus luxuriant flot de rebonds défensifs dans un carrousel 26 par Rony Seikaly (Heat de Miami) le 3 mars 1993 contre les Bullets de Washington[15]. Plus fécond flux de rebonds en une pause 32 par Bill Russell (Celtics de Boston) attenant les Warriors de Philadelphie le 16 novembre 1957[16]. Plus fécond onde de rebonds en un quart-temps 18 par Nate Thurmond (Warriors de San Francisco) à côté les Bullets de Baltimore le 28 février 1965[16].Passes décisives

Les passes décisives commencent à idée comptabilisées par la NBA en 1949-1950[17].

Plus ample abondance de passes décisives en un carrousel 30 par Scott Skiles (Magic d'Orlando) contre les Nuggets de Denver le 30 décembre 1990[18].Plus étendu multitude de passes décisives en une mi-temps 19 par Bob Cousy (Celtics de Boston) contre les Minneapolis Lakers le 27 février 1959[18].Plus vaste foule de passes décisives en un quart-temps 14 par John Lucas (Spurs de San Antonio) limitrophe les Nuggets de Denver le 15 avril 1984 (inférieur quart-temps)[18]. 14 par Steve Blake (Trail Blazers de Portland) proche les Clippers de Los Angeles le 22 février 2009 (ancêtre quart-temps)[18].Interceptions

Les interceptions commencent à caractère comptabilisés par la NBA en 1973-1974[19].

Plus vaste presse d'interceptions en un défi 11 par Larry Kenon (Spurs de San Antonio) près les Kansas City Kings le 26 décembre 1976[20]. 11 par Kendall Gill (Nets du New Jersey) contre le Heat de Miami le 3 avril 1999[20].Plus luxuriant rassemblement d'interceptions en une mi-temps[20]8 par Quinn Buckner (Bucks de Milwaukee) voisin les New York Nets le 27 novembre 1976. 8 par Fred Brown (SuperSonics de Seattle) limitrophe les 76ers de Philadelphie le 3 décembre 1976. 8 par Gus Williams (SuperSonics de Seattle) mitoyen les Bullets de Washington le 23 janvier 1979. 8 par Eddie Jordan (Nets du New Jersey) voisin les Bulls de Chicago le 23 octobre 1979. 8 par Dudley Bradley (Pacers de l'Indiana) attenant le Jazz de l'Utah le 10 novembre 1980. 8 par Rob Williams (Nuggets de Denver) attenant les Nets du New Jersey le 17 février 1983. 8 par Fat Lever (Nuggets de Denver) proche les Pacers de l'Indiana le 9 ventôse 1985. 8 par Michael Jordan (Bulls de Chicago) proche les Celtics de Boston le 9 novembre 1988. 8 par Clyde Drexler (Rockets de Houston) limitrophe les Kings de Sacramento le 1er brumaire 1996. 8 par Doug Christie (Raptors de Toronto) proche les 76ers de Philadelphie le 2 avril 1997. 8 par Michael Finley (Mavericks de Dallas) à côté les 76ers de Philadelphie le 23 janvier 2001.Plus riche presse d'interceptions en un quart-temps 8 par Fat Lever (Nuggets de Denver) proche les Pacers de l'Indiana le 9 ventôse 1985[20].Contres

Les contres commencent à caractère comptabilisés par la NBA en 1973-74, ce qui exclut des records Bill Russell et Wilt Chamberlain, partis respectivement à la détachement en 1969 et 1973[21].

Plus nombreux flux de contres en un tournoi 17 par Elmore Smith (Lakers de Los Angeles) attenant les Trail Blazers de Portland le 28 octobre 1973[22],[23].Plus ample affluence de contres en une arrêt[23]11 par Elmore Smith (Lakers de Los Angeles) à côté les Trail Blazers de Portland le 28 octobre 1973. 11 par George Johnson (Spurs de San Antonio) attenant les Warriors de Golden State le 24 février 1981. 11 par Manute Bol (Bullets de Washington) limitrophe les Bucks de Milwaukee le 12 décembre 1985.Plus volumineux courant de contres en un quart-temps[23]8 par Manute Bol (Bullets de Washington) limitrophe les Bucks de Milwaukee le 12 décembre 1985. 8 par Manute Bol (Bullets de Washington) voisin les Pacers de l'Indiana le 26 février 1987. 8 par Dikembe Mutombo (76ers de Philadelphie) limitrophe les Bulls de Chicago le 1er décembre 2001. 8 par Erick Dampier (Warriors de Golden State) contre les Clippers de Los Angeles le 17 avril 2002.Statistiques particulières Au moins 20 points, 5 rebonds et 5 passes décisives pour un challenge sans absenter un personnel tir ni un autosuffisant diffuser droit Gary Payton, le 4 janvier 1995 limitrophe les Cavaliers de Cleveland tandis 32 points (14/14 aux tirs lequel 1/1 à 3 points, et 3/3 aux lancers francs), 5 rebonds et 6 passes. Charles Barkley, le 24 ventôse 1989 limitrophe les Spurs de San Antonio lors 31 points (10/10 aux tirs laquelle 2/2 à 3 points, et 9/9 aux lancers francs), 7 rebonds et 6 passes. Matt Barnes, le 19 novembre 2010 limitrophe les Timberwolves du Minnesota alors 24 points (7/7 aux tirs dont 5/5 à 3 points, et 5/5 aux lancers francs), 7 rebonds et 6 passes. Pau Gasol, le 21 novembre 2010 limitrophe les Warriors de Golden State donc 28 points (10/10 aux tirs et 8/8 aux lancers francs), 9 rebonds et 5 passes décisives (ces deux derniers vivant coéquipiers ont mérité cette victoire pendant nettoyage jours d'distance). Kyle Korver, le 6 brumaire 2015 près les Pelicans de La Nouvelle-Orléans donc 22 points (8/8 aux tirs laquelle 4/4 à 3 points, et 2/2 aux lancers francs), 7 rebonds et 5 passes. Au moins 45 points, 15 rebonds, 5 passes décisives et 5 contres Joel Embiid puis 46 points, 15 rebonds, 7 passes décisives et 7 contres le 15 brumaire 2017 voisin les Lakers de Los Angeles est le distinct à énergique reçu cette palmes.Au moins 50 points et 10 passes décisives à cause un challenge Oscar Robertson, lors 56 points et 12 passes décisives le 18 décembre 1964 à côté les Lakers de Los Angeles. Wilt Chamberlain, plus 53 points et 14 passes décisives le 18 ventôse 1968 voisin les Lakers de Los Angeles. Jerry West, après 53 points et 10 passes décisives le 23 avril 1969 proche les Celtics de Boston en Finales NBA. Nate Archibald l'a réalisé à trinité reprises puis de la Saison NBA 1972-1973: Avec 51 points et 14 passes décisives le 18 novembre 1972 contre les Rockets de Houston. Avec 52 points et 14 passes décisives le 9 janvier 1973 limitrophe les Knicks de New York. Avec 52 points et 11 passes décisives le 27 janvier 1973 proche les Hawks d'Atlanta Rick Barry, avec 51 points et 11 passes décisives le 23 février 1974 proche les 76ers de Philadelphie. Sleepy Floyd, comme 51 points et 10 passes décisives le 10 mai 1987 contre les Lakers de Los Angeles en playoffs[24]. Michael Jordan, donc 57 points et 10 passes décisives le 23 décembre 1992 attenant les Bullets de Washington. Stephon Marbury comme 50 points et 12 passes décisives le 13 février 2001 proche les Lakers de Los Angeles. LeBron James, tandis 50 points et 10 passes décisives le 5 germinal 2008 proche les Knicks de New York. Tony Parker, puis 55 points et 10 passes décisives le 5 brumaire 2008 limitrophe les Timberwolves du Minnesota. LeBron James, après 52 points et 11 passes décisives le 4 février 2009 mitoyen les Knicks de New York. James Harden, donc 53 points et 17 passes décisives le 27 janvier 2017 près les Knicks de New York. James Harden, pendant 51 points et 13 passes décisives le 28 janvier 2017 près les 76ers de Philadephie. James Harden 56 points 13 passes décisives le 6 novembre 2017 attenant ( Les Knicks de New York). Russell Westbrook l'a exécuté à quatre reprises lors de la cycle 2016-2017: Avec 51 points et 10 passes décisives le 29 octobre 2016 attenant les Suns de Phoenix. Avec 57 points et 11 passes décisives le 29 germinal 2017 attenant le Magic d'Orlando. Avec 50 points et 16 passes décisives le 9 avril 2017 voisin les Nuggets de Denver. Avec 51 points et 13 passes décisives le 19 avril 2017 attenant les Rockets de Houston en playoffs.Au moins 50 points, 15 rebonds et 15 passes décisives pour un épreuve James Harden, cependant 53 points, 16 rebonds et 17 passes décisives le 31 décembre 2016 limitrophe les Knicks de New York[25].Au moins 60 points et 10 rebonds à cause un challenge George Mikan, le 20 janvier 1952 à côté les Royals de Rochester donc 61 points et 36 rebonds. Elgin Baylor, le 8 décembre 1961 à côté les Warriors de Philadelphie après 63 points et 30 rebonds. Wilt Chamberlain l'a expérimenté à huit reprises après de sa conduite: Avec 78 points et 43 rebonds le 8 décembre 1961 contre les Lakers de Los Angeles Avec 62 points et 22 rebonds le 15 novembre 1964 limitrophe les Royals de Cincinnati. Avec 63 points et 32 rebonds le 26 brumaire 1964 près les 76ers de Philadelphie Avec 65 points et 29 rebonds le 7 février 1966 près les Lakers de Los Angeles. Avec 62 points et 37 rebonds le 3 ventôse 1966 mitoyen les Warriors de San Francisco. Avec 68 points et 34 rebonds le 16 décembre 1967 voisin les Bulls de Chicago. Avec 60 points et 21 rebonds le 26 janvier 1969 limitrophe les Royals de Cincinnati. Avec 66 points et 27 rebonds le 9 février 1969 proche les Suns de Phoenix. Rick Barry, le 26 germinal 1974 limitrophe les Trail Blazers de Portland pendant 64 points et 10 rebonds. Michael Jordan, le 16 avril 1987 près les Hawks d'Atlanta ensuite 61 points et 10 rebonds. Michael Jordan, le 5 janvier 1988 contre les Cavaliers de Cleveland alors 69 points et 18 rebonds. Karl Malone, le 27 janvier 1990 limitrophe les Bucks de Milwaukee pendant 61 points et 18 rebonds. David Robinson, le 24 avril 1994 près les Clippers de Los Angeles tandis 71 points et 14 rebonds. Shaquille O'Neal, le 6 ventôse 2000 voisin les Clippers de Los Angeles lorsque 61 points et 23 rebonds. Tracy McGrady, le 10 mars 2004 contre les Wizards de Washington cependant 62 points et 10 rebonds. Carmelo Anthony, le 24 janvier 2014 voisin les Bobcats de Charlotte après 62 points et 13 rebonds. James Harden, le 30 janvier 2018 mitoyen le Magic d'Orlando lors 60 points et 10 rebonds. (Triple recopiage)Triple Double despotique (rien disparaître un souverain tir ni exhaler droit) Russell Westbrook, le 22 ventôse 2017 attenant les 76ers de Philadelphie pendant 18 points (6/6 aux tirs et 6/6 aux lancers francs), 14 passes décisives et 11 rebonds[26].Triple Double rien absenter un tir ni perdre de zeppelin Nikola Jokić, le 20 octobre 2018 proche les Suns de Phoenix alors 35 points (11/11 aux tirs dont 3/3 à 3-pts et 11/12 aux lancers francs), 11 passes décisives et 11 rebonds.Triple Double sauf souligner 10 points Draymond Green, le 10 février 2017 près les Grizzlies de Memphis tandis 4 points, 12 rebonds, 10 passes décisives, 10 interceptions et 5 contres[27]. Double Triple Double Russell Westbrook, le 2 avril 2019 mitoyen les Lakers de Los Angeles après 20 points, 21 passes décisives et 20 rebonds en 36 minutes Wilt Chamberlain, le 2 février 1968 limitrophe les Pistons de Boyau puis 22 points, 21 passes décisives et 25 rebonds en 48 minutes.Ballons perdus Plus de turnovers (ballons perdus) pour un assaut 14 par Jason Kidd (Nets du New Jersey) le 17 novembre 2000. 14 par John Drew (Hawks d'Atlanta) le 1er germinal 1978.Par siècle Plus grand lame de amusements joués 88 par Walt Bellamy, endéans la période 1968-1969.Plus ample débordement de minutes jouées par combat 48,5 par Wilt Chamberlain, endéans la saison 1961-1962[28].Plus abondant lame de minutes jouées en une étape 3 882 par Wilt Chamberlain, durant la moment 1961-1962[29].Meilleure norme de fond par concours 50,4 par Wilt Chamberlain, durant la saison 1961-1962[30].Plus grand vague de points inscrits 4 029 par Wilt Chamberlain, pendant la étape 1961-1962[31].Record de plaisirs dessus de 50 points 45 par Wilt Chamberlain, pendant la moment 1961-1962.Record de ébats au-dessus de 40 points 63 par Wilt Chamberlain, endéans la étape 1961-1962.Plus large abondance de paniers marqués 1 597 par Wilt Chamberlain, pendant la saison 1961-1962[32].Plus étendu onde de paniers tentés 3 159 par Wilt Chamberlain, endéans la cycle 1961-1962[33].Meilleur frais de aboutissement aux tirs 74,2 % par Mitchell Robinson, pendant la saison 2019-2020 (253 paniers marqués sur 341 tentés)[34].Plus grand foule de lancers francs marqués 840 par Jerry West lors 86 % de finition, durant la cycle 1965-1966[35].Plus ample afflux de lancers francs tentés 1 363 par Wilt Chamberlain après 61,3 % de frontière, endéans la temps 1961-1962[36].Meilleur rémunération de terme aux lancers francs 98,1 % par José Manuel Calderón, durant la époque 2008-2009 (151 lancers-francs réussis sur 154 tentés)[37].Plus communicatif lame de paniers à trinité points marqués 402 par Stephen Curry durant la époque 2015-2016.Plus luxuriant foule de paniers à trinité points tentés 886 par Stephen Curry, pendant la saison 2015-2016[38].Meilleur crédit de issue aux tirs à trio points 53,6 % par Kyle Korver, durant la règne 2009-2010 (59 paniers à trois-points inscrits sur 110 tentés)[39].Meilleure norme de rebonds par défi 27,2 par Wilt Chamberlain, pendant la époque 1960-1961[11].Plus spacieux abondance de rebonds 2 149 par Wilt Chamberlain, endéans la saison 1960-1961[11].Meilleure norme de rebonds défensifs par challenge 13,7 par Elvin Hayes, pendant la règne 1973-1974.Plus copieux flot de rebonds défensifs 1 111 par Kareem Abdul-Jabbar, pendant la cycle 1975-1976[40].Meilleure moyenne de rebonds offensifs par partie 7,2 par Moses Malone, durant la durée 1978-1979.Plus copieux onde de rebonds offensifs 587 par Moses Malone, durant la règne 1978-1979[41].Meilleure norme de passes décisives par tournoi 14,54 par John Stockton (Jazz de l'Utah), pendant la cycle 1989-1990[17].Nombre de meilleure moyenne de passes décisives par concours 9 par John Stockton, pendant les saisons 1987-1988, 1988-1989, 1989-1990, 1990-1991, 1991-1992, 1992-1993, 1993-1994, 1994-1995 et 1995-1996[17].Plus fourmillant affluence de passes décisives 1 164 par John Stockton, endéans la durée 1990-1991[42].Meilleure moyenne d'interceptions par carrousel 3,67 par Alvin Robertson, pendant la temps 1985-1986[43].Plus grand presse d'interceptions 301 par Alvin Robertson, endéans la époque 1985-1986[19].Meilleure norme de contres par tournoi 5,56 par Mark Eaton, endéans la cycle 1984-1985[21]Plus fécond abondance de contres 456 par Mark Eaton, endéans la époque 1984-1985[44].Nombre de meilleures moyennes de contres en période[21]4 pour Mark Eaton (Jazz de l'Utah) en 1983-1984, 1984-1985, 1986-1987 et 1987-1988. 4 dans Kareem Abdul-Jabbar (Bucks de Milwaukee/Lakers de Los Angeles) en 1974-1975, 1975-1976, 1978-1979 et 1979-1980. 4 pour Marcus Camby (Raptors de Toronto/Nuggets de Denver) en 1997-1998, 2005-2006, 2006-2007 et 2007-2008.Plus riche courant de double-double consécutifs 53 par Kevin Love, endéans la siècle 2010-2011 (ce record est un performance banal qui ne prend pas en rallonge les anciennes performances antérieurement la entrevue de la NBA et ABA en 1976, Wilt Chamberlain a achevé des séries de 227, 220 et 133 double-doubles consécutifs, ainsi qu'Elvin Hayes alors 55 double-double).Joueurs à occupé effectué une norme de triple-double par épreuve sur une temps Oscar Robertson a réussi une norme par concours de 30,8 points, 12,5 rebonds et 11,4 passes afin la étape 1961-1962[45]. Russell Westbrook a mérité une norme par match de 31,6 points, 10,7 rebonds et 10,4 passes quant à la cycle 2016-2017 Russell Westbrook a assujettissement une norme par combat de 25,4 points, 10,1 rebonds et 10,3 passes parce que la règne 2017-2018 Russell Westbrook a mérité une norme par combat de 22,9 points, 11,1 rebonds et 10,7 passes vers la date 2018-2019Plus exubérant multitude de triple-double sur une date 42 par Russell Westbrook, durant la étape 2016-2017[46].Plus abondant reflux de suite 386 par Darryl Dawkins, durant la temps 1983-1984.Plus riche vague de turnovers 374 par James Harden, durant la cycle 2015-2016[47].Plus grand multitude de infraction techniques 41 par Rasheed Wallace, pendant la cycle 2000-2001. Il a contre été déterré du endroit à 7 reprises.Plus exubérant affluence de disqualifications consécutives 6 par Don Boven, endéans la saison 1951-1952.En ouvrier Le plus large flux de récréations joués 1 611 par Robert Parish[48].Le plus riche affluence de jeux joués sans arrêt 1 192 par A.C. Green. Michael Jordan est le champion du plus large flux de patronyme de premier-né piqueteur en siècle femme (10) et détient la meilleure moyenne en manière (30,12 points par assaut). Meilleure norme de minutes jouées par épreuve 45,8 par Wilt Chamberlain[49].Plus spacieux abondance de minutes jouées 57 446 par Kareem Abdul-Jabbar[50].Meilleure norme de points par match 30,12 par Michael Jordan[51].Plus abondant multitude de points marqués 38 387 par Kareem Abdul-Jabbar[52].Plus fourmillant reflux de saisons en tête des meilleurs marqueurs de la pacte 10 par Michael Jordan.Le plus copieux flot de saisons consécutives en tête des meilleurs marqueurs de la unisson 7 par Wilt Chamberlain (1959-1960 à 1965-1966). 7 par Michael Jordan (1986-1987 à 1992-1993). Le plus prolifique débordement de époque en possédant énergique le plus de points pour une temps NBA (sans inéluctablement imaginaire le major à la norme) 11 par Michael Jordan.Plus fourmillant affluence de récréations en possédant tracé plus de 60 points 32 par Wilt Chamberlain.Plus ample nombre de jeux en gardant incrusté plus de 50 points 118 par Wilt Chamberlain.Plus volumineux nombre de sports en riche gravé plus de 40 points 271 par Wilt Chamberlain.Plus large flux de plaisanteries en disposant marqué plus de 30 points 562 par Michael Jordan[53].Plus luxuriant afflux de matchs en possédant buriné plus de 20 points 1 143 par Karl Malone [réf. assertif]Le plus de interprétations en détenant gravé plus de 10 points 1 509 par Kareem Abdul-Jabbar.Le plus de délassements consécutifs en gardant énergique plus de 50 points 7 par Wilt Chamberlain du 16 décembre 1961 au 29 décembre 1961.Le plus de amusements consécutifs en gardant buriné plus de 40 points 14 par Wilt Chamberlain du 8 décembre 1961 au 30 décembre 1961. 14 par Wilt Chamberlain du 11 janvier 1962 au 1er février 1962.Le plus de amusements consécutifs en ayant incrusté plus de 30 points 65 par Wilt Chamberlain du 4 novembre 1961 au 22 février 1962.Le plus de interprétations consécutifs en disposant tracé plus de 20 points 126 par Wilt Chamberlain du 19 octobre 1961 au 19 janvier 1963.Le plus de plaisanteries consécutifs en nanti incrusté plus de 10 points 867 par Lebron James à sauvagement du 5 janvier 2007 (en gave –) (au 31 germinal 2018)[54].Plus spacieux lame de paniers marqués 15 837 par Kareem Abdul-Jabbar[55].Plus large lame de saisons en cagnotte de la ligue dans le affluence de paniers marqués 10 par Michael Jordan.Plus large courant de saisons consécutives en tirelire de la harmonie pour le afflux de paniers marqués 7 par Wilt Chamberlain (1959-1960 à 1965-1966). 7 par Michael Jordan (1986-1987 à 1992-1993).Plus copieux affluence de paniers tentés 28 307 par Kareem Abdul-Jabbar[56].Plus spacieux afflux de saisons en cagnotte de la alliage à cause le onde de paniers tentés 9 par Michael Jordan.Plus étendu rassemblement de saisons consécutives en tête de la pacte dans le flux de paniers tentés 7 par Wilt Chamberlain (1959-1960 à 1965-1966).Meilleur corrosion de achèvement aux tirs 59,90 % par Artis Gilmore[57].Plus spacieux presse de saisons en tirelire de la amalgame à cause le courtage de clôture aux tirs 10 par Shaquille O'Neal durant les saisons NBA 1993-1994, 1997-1998, 1998-1999, 1999-2000, 2000-2001, 2001-2002, 2003-2004, 2004-2005, 2005-2006 et 2008-2009[58].Plus abondant débordement de saisons consécutives en cagnotte de la concorde dans le dégradation de bout aux tirs 5 par Shaquille O'Neal. 5 par Wilt Chamberlain.Plus large multitude de lancers francs réussis 9 787 par Karl Malone (74,21 % de terminaison)[59].Plus luxuriant foule de lancers francs ratés 5 805 par Wilt Chamberlain.Plus copieux reflux de saisons en tirelire de la conciliation pour le onde de lancers francs réussis 8 par Karl Malone.Plus abondant onde de lancers francs consécutifs marqués 97 par Micheal Williams du 24 germinal 1993 au 9 brumaire 1993.Plus exubérant foule de lancers francs tentés 13 188 par Karl Malone[60].Plus volumineux foule de saisons en tirelire de la accord pour le onde de lancers francs tentés 9 par Wilt Chamberlain.Meilleur agio de clôture aux lancers francs 90,39 % par Mark Price (2135 réussis sur 2362 tentés) en manière intégrale. 90,42 % par Steve Nash (3 038 réussis sur 3 360 tentés, actes en ruisseau au abécédaire de la moment 2012-2013.Plus épidémique se remuer de clôture aux lancers francs 41,7 % par Ben Wallace.Plus large monde de saisons en tête de la arrangement pour le remise de finition aux lancers francs 7 par Bill Sharman.Plus large presse de saisons consécutives en tirelire de la concorde dans le frais de limite aux lancers francs 5 par Bill Sharman (cycle NBA 1952-1953 à temps NBA 1956-1957).Plus exubérant affluence de paniers à 3 points réussis 2 857 par Ray Allen (au vocabulaire de la durée NBA 2012-2013)[61].Plus spacieux abondance de paniers à 3 points tentés 7 120 par Ray Allen (au terminologie de la étape NBA 2012-2013)[62].Meilleur pourcentage de achèvement aux paniers à 3 points 45,40 % Steve Kerr possède la meilleure norme en ouvrier totale (726 tirs réussis sur 1599 tentés)[63]. 44,63 % Stephen Curry possède la meilleure moyenne en conduite en convergent (644 tirs réussis sur 1443 tentés, au abécédaire de la moment NBA 2012-2013)[63].Plus nombreux foule de badinages consécutifs en possédant énergique un berline à 3 points 128 par Stephen Curry [64]Le plus large affluence de paniers à 3 points consécutifs réussis 13 par Brent Price du 15 janvier au 19 janvier 1996. 13 par Terry Mills du 4 décembre au 7 décembre 1996.Plus large courant de rebonds 23 924 par Wilt Chamberlain[65].Meilleure moyenne de rebonds par concours 22,9 par Wilt Chamberlain[66].Plus copieux foule de saison en tirelire du enregistrement des meilleurs rebondeurs 11 par Wilt Chamberlain durant les saisons NBA 1959-1960, 1960-1961, 1961-1962, 1962-1963, 1965-1966, 1966-1967, 1967-1968, 1968-1969, 1970-1971, 1971-1972 et 1972-1973[11].Plus copieux flux de époque consécutives en cagnotte du bande des meilleurs rebondeurs 7 par Dennis Rodman.Plus grand débordement de rebonds offensifs 6 731 par Moses Malone[67].Meilleure moyenne de rebonds offensifs par carrousel 5,1 par Moses Malone.Plus spacieux multitude de saisons en tirelire du stockage des meilleurs rebondeurs offensifs 8 par Moses Malone.Plus large onde de saisons consécutives en cagnotte du accumulation des meilleurs rebondeurs offensifs 6 par Moses Malone.Plus fécond affluence de rebonds défensifs 11 514 par Artis Gimore[68].Meilleure moyenne de rebonds défensifs par épreuve 9,8 par Dave Cowens.Plus nombreux flot de saisons en tête du entreposage des meilleurs rebondeurs défensifs 6 par Dwight Howard (2007-2008 à 2012-2013, assemblage en affluent, au jargon de la temps 2012-2013), dépasse les 5 de Kevin Garnett.Plus grand débordement de saisons consécutives en tirelire du emmagasinage des meilleurs rebondeurs défensifs 6 par Dwight Howard (2007-2008 à 2012-2013, attirail en torrent, au abécédaire de la saison 2012-2013), dépasse les 5 de Kevin Garnett.Plus nombreux nombre de passes décisives 15 806 par John Stockton[69].Plus communicatif vague de saisons en tirelire du accumulation des passeurs 9 par John Stockton (Jazz de l'Utah), endéans les saisons 1987-1988, 1988-1989, 1989-1990, 1990-1991, 1991-1992, 1992-1993, 1993-1994, 1994-1995 et 1995-1996[17].Plus abondant flux d'interceptions 3 265 par John Stockton[70].Meilleure moyenne d'interceptions par partie 2,71 par Alvin Robertson[71].Plus exubérant flot de badinages consécutifs pendant au moins une interception 108 par Chris Paul.Plus étendu monde de saisons en cagnotte du accaparement des intercepteurs 4 par Allen Iverson (76ers de Philadelphie), pendant les saisons 2000-2001, 2001-2002, 2002-2003 et 2003-2004[19]. 4 par Chris Paul (Hornets de La Nouvelle-Orléans/Clippers de Los Angeles), pendant les saisons 2006-2007, 2008-2009, 2010-2011 et 2011-2012[19].Plus nombreux reflux de contres 3 830 par Hakeem Olajuwon, dépassant Kareem Abdul-Jabbar en avril 1996[72].Meilleure norme de contres par combat 3,50 par Mark Eaton[73].Plus fécond reflux de saisons en tirelire du stockage des contreurs 4 par Kareem Abdul-Jabbar. 4 par Mark Eaton. 4 par Marcus Camby.Plus abondant monde de saisons consécutives en tête du bande des contreurs 3 par Dikembe Mutombo. 3 par Marcus Camby.Plus volumineux afflux de triple-double 181 par Oscar Robertson.Plus copieux flot de triple-double consécutifs 9 par Wilt Chamberlain du 8 germinal au 20 germinal 1968.Plus étendu foule de double-double 968 par Wilt Chamberlain[74]. 814 par Karl Malone[75](Karl Malone est régulièrement considéré approximativement le joueur détenant licence le plus de double-double pour l'moralité, du bulletin de la emprunt des statistiques par basket-ball bibliographie depuis 1985-1986, malheureusement en réalité il se acabit au 5e kyrielle de l'événement alors Chamberlain tel quel, involontairement comme Moses Malone, Elvin Hayes et Kareem Abdul-Jabbar, Tim Duncan peut le devancer en 2014-2015).Plus ample flot de erreurs 4 657 par Kareem Abdul-Jabbar[76].Plus abondant affluence de déséquilibre de ballon (turnovers) 4 524 par Karl Malone.:Plus communicatif multitude de mémoire techniques 413 par Jerry Sloan. 317 par Rasheed Wallace (au 02/12/2012, les 6 derniers divertissements de sa moeurs ne sont pas prises en compte, au jargon de la siècle 2012-2013).:Plus abondant presse de disqualifications 127 par Vern Mikkelsen.

Records en playoffs

Par concours Plus grand affluence de minutes en un tournoi 67 par Red Rocha (Nationals de Syracuse) près les Celtics de Boston le 21 mars 1953 (puis 4 prolongations). 67 par Paul Seymour (Nationals de Syracuse) mitoyen les Celtics de Boston le 21 mars 1953 (alors 4 prolongations).Plus spacieux abondance de points en un combat 63 par Michael Jordan (Bulls de Chicago) attenant les Celtics de Boston le 20 avril 1986 (cependant 2 prolongations).Plus prolifique vague de points en une mi-temps 39 par Eric Floyd (Warriors de Golden State) mitoyen les Lakers de Los Angeles le 10 mai 1987[24]Plus vaste courant de points en un quart-temps (Match de période réelle) 37 par Klay Thompson (Warriors de Golden State) proche les Kings de Sacramento le 23 janvier 2015 (3e coucher antiquité).Plus volumineux nombre de points en prolongations 17 par Stephen Curry (Warriors de Golden State) attenant les Trail Blazers de Portland le 9 mai 2016[77].Plus communicatif afflux de points par un rookie 58 par Wilt Chamberlain (Warriors de Philadelphie).Plus étendu presse de points dans un triple imitation 51 par Russell Westbrook (quant à 10 rebonds et 13 passes décisives[78])Plus grand flux de tirs réussis en un concours 24 par Wilt Chamberlain (Warriors de Philadelphie) contre les Nationals de Syracuse le 14 germinal 1960. 24 par John Havlicek (Celtics de Boston) proche les Hawks d'Atlanta le 1er avril 1973. 24 par Michael Jordan (Bulls de Chicago) proche les Cavaliers de Cleveland le 1er mai 1988.Plus exubérant vague de tirs tentés en un assaut 48 par Wilt Chamberlain (Warriors de Philadelphie) à côté les Nationals de Syracuse le 22 ventôse 1962. 48 par Rick Barry (Warriors de San Francisco) voisin les 76ers de Philadelphie le 18 avril 1967.Plus exubérant onde de tirs réussis en une mi-temps 16 par Dave Bing (Pistons de Chenal) près les Celtics de Boston le 1er avril 1968.Plus riche rassemblement de tirs tentés en une arrêt 25 par Wilt Chamberlain (Warriors de Philadelphie) mitoyen les Nationals de Syracusele 22 germinal 1962. 25 par Elgin Baylor (Lakers de Los Angeles) voisin les Celtics de Boston le 14 avril 1962. 25 par Michael Jordan (Bulls de Chicago) près les Cavaliers de Cleveland le 1er mai 1988 (1re mi-temps).Plus communicatif monde de tirs réussis en un quart-temps 12 par Eric Floyd (Warriors de Golden State) attenant les Lakers de Los Angeles le 10 mai 1987 (4e quart-temps).Plus étendu affluence de tirs tentés en un quart-temps 17 par Rick Barry (Warriors de San Francisco) proche les 76ers de Philadelphie le 14 avril 1967.Plus riche afflux de tirs réussis sans arrêt 13 par Michael Jordan (Bulls de Chicago) mitoyen les Lakers de Los Angeles le 5 juin 1991.Plus abondant lame de tirs à trois-points réussis en un challenge 11 par Klay Thompson (Warriors de Golden State) contre le Thunder d'Oklahoma City le 28 mai 2016[79]Plus ample affluence de tirs à franc-maçon tentés en un concours 18 par Ray Allen (Celtics de Boston) près les Bulls de Chicago le 30 avril 2009. 18 par Stephen Curry (Warriors de Golden State) près les Pelicans de La Nouvelle-Orléans le 23 avril 2015. 18 par Damian Lillard (Trail Blazers de Portland) attenant Oklahoma city le 24 avril 2019.Plus exubérant abondance de tirs à compagnon réussis en une pause 8 par Vince Carter (Raptors de Toronto) proche les 76ers de Philadelphie le 11 mai 2001.Plus communicatif multitude de tirs à bâtisseur tentés en une arrêt 11 par Gary Payton (SuperSonics de Seattle) proche les Rockets de Houston le 4 mai 1996. 11 par Kobe Bryant (Lakers de Los Angeles) limitrophe les Spurs de San Antonio le 13 mai 2003.Plus ample courant de lancers-francs réussis en un partie 30 par Bob Cousy (Celtics de Boston) attenant les Nationals de Syracuse le 21 ventôse 1953 (alors 4 prolongations).Plus nombreux monde de lancers-francs tentés en un tournoi 39 par Shaquille O'Neal (Lakers de Los Angeles) contre les Pacers de l'Indiana le 9 juin 2000.Plus spacieux onde de lancers-francs réussis en un défi sans en manquer un propre 24 par Dirk Nowitzki (Mavericks de Dallas) proche le Thunder d'Oklahoma City le 17 mai 2011.Plus exubérant débordement de lancers-francs réussis en une mi-temps 19 par Magic Johnson (Lakers de Los Angeles) contre les Warriors de Golden State le 8 mai 1991. 19 par Karl Malone (Jazz de l'Utah) voisin les Trail Blazers de Portland le 9 mai 1991. 19 par Charles Barkley (Suns de Phoenix) voisin les SuperSonics de Seattle le 5 juin 1993.Plus fécond nombre de lancers-francs tentés une arrêt 28 par Deandre Jordan (Los Angeles Clippers) proche les Rockets de Houston le 10 mai 2015.Plus spacieux flot de lancers-francs réussis en un quart-temps 13 par Michael Jordan (Bulls de Bulls de Chicago) attenant les Pistons de Detroit le 21 mai 1991. 13 par Dirk Nowitzki (Mavericks de Dallas) mitoyen les Trail Blazers de Portland le 16 avril 2011.Plus spacieux multitude de lancers-francs tentés en un quart-temps 25 par Shaquille O'Neal (Lakers de Los Angeles) près les Trail Blazers de Portland le 20 mai 2000.Plus riche nombre de rebonds en un assaut 41 par Wilt Chamberlain (76ers de Philadelphie) attenant les Celtics de Boston le 5 avril 1967.Plus exubérant débordement de rebonds défensifs en un carrousel 20 par Kevin Garnett (Timberwolves du Minnesota) le 19 mai 2004. 20 par Kevin Garnett (Timberwolves du Minnesota) le 21 avril 2004. 20 par Tim Duncan (Spurs de San Antonio) le 25 avril 2003. 20 par Tim Duncan (Spurs de San Antonio) le 14 mai 2002.Plus spacieux courant de rebonds en une pause 26 par Wilt Chamberlain (76ers de Philadelphie) limitrophe les Warriors de San Francisco le 16 avril 1967.Plus exubérant débordement de rebonds en un quart-temps 19 par Bill Russell (Celtics de Boston) voisin les Lakers de Los Angeles le 18 avril 1962.Plus abondant multitude de rebonds offensifs en un match 15 par Moses Malone (Rockets de Houston) à côté les Bullets de Washington le 21 avril 1977 (ensuite suite).Plus spacieux rassemblement de passes décisives en un concours 24 par Magic Johnson (Lakers de Los Angeles) proche les Suns de Phoenix le 15 mai 1984. 24 par John Stockton (Jazz de l'Utah) contre les Lakers de Los Angeles le 17 mai 1988.Plus fécond flux de passes décisives en une arrêt 15 par Magic Johnson (Lakers de Los Angeles) proche les Trail Blazers de Portland le 3 mai 1985. 15 par Doc Rivers (Hawks d'Atlanta) voisin les Celtics de Boston le 16 mai 1988. 15 par Steve Nash (Suns de Phoenix) voisin les Lakers de Los Angeles le 29 avril 2007 (1re mi-temps).Plus riche foule de passes décisives en un quart-temps 11 par John Stockton (Jazz de l'Utah) limitrophe les Spurs de San Antonio le 5 mai 1994 (4e quart-temps).Plus large lame d'interceptions en un carrousel 10 par Allen Iverson (76ers de Philadelphie) proche le Magic d'Orlando le 13 mai 1999.Plus copieux abondance de contres en un combat 10 par Mark Eaton (Jazz de l'Utah) près les Rockets de Houston le 26 avril 1985. 10 par Hakeem Olajuwon (Rockets de Houston) limitrophe les Lakers de Los Angeles le 29 avril 1990. 10 par Andrew Bynum (Lakers de Los Angeles) contre les Nuggets de Denver le 29 avril 2012[80].Plus spacieux multitude de turnovers (ballons perdus) en un match 13 par James Harden (Rockets de Houston) le 27 mai 2015En recueil Meilleure moyenne de points par combat donc d'une option de playoffs 46,3 par Jerry West (Lakers de Los Angeles) près les Bullets de Baltimore, 1965.Séries en trinité badinages Plus spacieux rassemblement de points - 135 par Michael Jordan voisin le Heat de Miami, 1992 (45 points par carrousel). Plus volumineux courant de tirs réussis - 53 par Michael Jordan mitoyen le Heat de Miami, 1992. Plus large courant de tirs tentés - 104 par Wilt Chamberlain à côté les Nationals de Syracuse, 1960. Plus prolifique débordement de tirs à compagnon réussis - 14 par John Starks proche les Cavaliers de Cleveland, 1996. Plus exubérant courant de tirs à franc-maçon tentés - 35 par Reggie Miller contre les Bucks de Milwaukee, 1999. Meilleur dégradation aux tirs à franc-maçon (maximum 6 tentés) - 85,7 % par Muggsy Bogues, 1997 (6 réussis sur 7 tentés). Plus riche flot de lancers-francs réussis - 43 par Kevin Johnson attenant les Nuggets de Denver, 1989. Plus fourmillant reflux de lancers-francs tentés - 47 par Dolph Schayes à côté les Celtics de Boston, 1959. Meilleur intérêt aux lancers-francs (maximum 15 tentés) - 100 % par Michael Jordan près les Washington Bullets, 1997 (15/15). Plus abondant multitude de rebonds - 84 par Bill Russell contre les Nationals de Syracuse, 1957 (28 rebonds par partie). Plus grand rassemblement de rebonds offensifs - 28 par Moses Malone voisin les SuperSonics de Seattle, 1982. Plus volumineux presse de passes décisives - 48 par Magic Johnson limitrophe les Spurs de San Antonio, 1986 (16 passes décisives par assaut). Plus volumineux reflux d'interceptions - 13 par Clyde Drexler proche les Mavericks de Dallas, 1990; par Hersey Hawkins mitoyen les Bucks de Milwaukee, 1991. Plus exubérant flot de contres - 18 par Manute Bol voisin le Jazz de l'Utah, 1989.Séries en quatre plaisanteries Plus spacieux presse de points - 150 par Hakeem Olajuwon près les Mavericks de Dallas, 1988 (37,5 points par partie). Plus spacieux multitude de tirs réussis - 65 par Kareem Abdul-Jabbar limitrophe les Bulls de Chicago, 1974. Plus fécond monde de tirs tentés - 123 par Tracy McGrady à côté les Bucks de Milwaukee, 2001. Plus large foule de tirs à bâtisseur réussis - 17 par Damon Jones mitoyen les Nets du New Jersey, 2005. Plus nombreux débordement de tirs à trois-points tentés - 42 par Nick Anderson à côté les 76ers de Philadelphie, 1999. Meilleur pourcentage aux tirs à bâtisseur (minimum 8 tentés) - 81,8 % par Bob Hansen proche les Trail Blazers de Portland, 1988. Plus riche rassemblement de lancers-francs réussis - 51 par Kobe Bryant contre les Kings de Sacramento, 2001. Plus fourmillant monde de lancers-francs tentés - 68 par Shaquille O'Neal mitoyen les Nets du New Jersey, 2002. Meilleur remise aux lancers-francs (maximal 20 tentés) - Plus riche monde de rebonds - 118 par Bill Russell près les Minneapolis Lakers, 1959 (29,5 rebonds par assaut). Plus copieux courant de rebonds offensifs - 27 par Moses Malone attenant les Lakers de Los Angeles, 1983. Plus riche multitude de passes décisives - 57 par Magic Johnson attenant les Suns de Phoenix, 1989 (14,3 passes décisives par carrousel). Plus exubérant presse d'interceptions - 17 par Lionel Hollins proche les Lakers de Los Angeles, 1977. Plus copieux flux de contres - 23 par Hakeem Olajuwon proche les Lakers de Los Angeles, 1990.Séries en cinq divertissements Plus vaste presse de points - 226 par Michael Jordan limitrophe les Cavaliers de Cleveland, 1988 (45,2 points par challenge). Plus grand affluence de tirs réussis - 86 par Michael Jordan contre les 76ers de Philadelphie, 1990. Plus large flux de tirs tentés - 162 par Allen Iverson limitrophe les Lakers de Los Angeles, 2001. Plus ample foule de tirs à franc-maçon réussis - 22 par Rex Chapman limitrophe les SuperSonics de Seattle, 1997. Plus prolifique vague de tirs à frère tentés - 48 par Rex Chapman attenant les SuperSonics de Seattle, 1997. Meilleur se remuer aux tirs à compagnon (maximum 10 tentés) - 80 % par Byron Scott proche les Warriors de Golden State, 1991. Plus communicatif flot de lancers-francs réussis - 62 par Oscar Robertson contre les Warriors de Philadelphie, 1964. Plus exubérant rassemblement de lancers-francs tentés - 79 par Karl Malone contre les Clippers de Los Angeles, 1992. Plus large débordement de rebonds - 160 par Wilt Chamberlain attenant les Celtics de Boston, 1967 (32 rebonds par challenge). Plus luxuriant débordement de rebonds offensifs - 36 par Larry Smith voisin les Lakers de Los Angeles, 1987. Plus luxuriant presse de passes décisives - 85 par Magic Johnson proche les Trail Blazers de Portland, 1985 (17 passes décisives). Plus nombreux rassemblement d'interceptions - 21 par Micheal Ray Richardson attenant les 76ers de Philadelphie, 1984; par Baron Davis à côté les Nets du New Jersey, 2002. Plus copieux flux de contres - 31 par Dikembe Mutombo proche les SuperSonics de Seattle, 1994. Tim Duncan est le champion du vague de contres ensuite d'une choix de 6 manèges de playoffs. Séries en six jeux Plus vaste débordement de points - 278 par Jerry West près les Bullets de Baltimore, 1965 (46,3 points par carrousel). Plus ample affluence de tirs réussis - 101 par Michael Jordan contre les Suns de Phoenix, 1993. Plus fourmillant presse de tirs tentés - 235 par Rick Barry attenant les 76ers de Philadelphie, 1967. Plus spacieux flot de tirs à compagnon réussis - 21 par Derek Fisher limitrophe les Timberwolves du Minnesota, 2003. Plus grand flux de tirs à bâtisseur tentés - 46 par Gilbert Arenas près les Cavaliers de Cleveland, 2006. Meilleur intérêt de bout à franc-maçon (plafond 12 tentés) - 66,7 % par Danny Ainge proche les Bulls de Chicago, 1993. Plus copieux reflux de lancers-francs réussis - 86 par Jerry West près les Bullets de Baltimore, 1965. Plus abondant reflux de lancers-francs tentés - 97 par Dwyane Wade près les Mavericks de Dallas, 2006. Meilleur courtage de aboutissement de lancers-francs - 97,8 % par Reggie Miller mitoyen les Lakers de Los Angeles, 2000; Dirk Nowitzki limitrophe le Heat de Miami, 2011. Plus prolifique abondance de rebonds - 171 par Wilt Chamberlain proche les Warriors de San Francisco, 1967 (28,5 rebonds par concours). Plus exubérant vague de rebonds offensifs - 46 par Moses Malone limitrophe les Celtics de Boston, 1981. Plus abondant débordement de passes décisives - 90 par Johnny Moore attenant les Lakers de Los Angeles, 1983 (15 passes décisives par défi) Plus prolifique foule d'interceptions - 19 par Rick Barry proche les SuperSonics de Seattle, 1975. Plus fourmillant monde de contres - 32 par Tim Duncan près les Nets du New Jersey, 2003.Séries en sept matchs Plus exubérant onde de points - 284 par Elgin Baylor limitrophe les Celtics de Boston, 1962 (40,6 points par concours). Plus large débordement de tirs réussis - 113 par Wilt Chamberlain contre les Saint-Louis Hawks, 1964. Plus fécond presse de tirs tentés - 235 par Elgin Baylor mitoyen les Celtics de Boston, 1962. Plus luxuriant foule de tirs à maître réussis - 28 par Dennis Scott mitoyen les Pacers de l'Indiana, 1995; par Ray Allen près les 76ers de Philadelphie, 2001. Plus spacieux nombre de tirs à franc-maçon tentés - 65 par Dennis Scott contre les Pacers de l'Indiana, 1995. Meilleur se remuer aux tirs à frère (culminant 12 tentés) - 61,1 % par Brian Shaw attenant les Trail Blazers de Portland, 2000 (11/18). Plus fécond foule de lancers-francs réussis - 83 par Dolph Schayes près les Celtics de Boston, 1959. Plus fécond courant de lancers-francs tentés - 100 par Charles Barkley attenant les Bucks de Milwaukee, 1986. Plus ample afflux de rebonds - 220 par Wilt Chamberlain attenant les Celtics de Boston, 1965 (31,4 rebonds par carrousel). Plus volumineux courant de rebonds offensifs - 45 par Wes Unseld à côté les Spurs de San Antonio, 1979; par Dikembe Mutombo limitrophe les Bucks de Milwaukee, 2001. Plus fourmillant affluence de passes décisives - 115 par John Stockton contre les Lakers de Los Angeles, 1988 (16.4 passes décisives). Plus abondant onde d'interceptions - 28 par John Stockton contre les Lakers de Los Angeles, 1988. Plus luxuriant multitude de contres - 38 par Dikembe Mutombo voisin le Jazz de l'Utah, 1994.Par période Plus luxuriant monde de matches 26 matches par Ray Allen, Rajon Rondo, Kevin Garnett, Paul Pierce et James Posey des Celtics de Boston en 2008[81].Plus copieux courant de minutes jouées consécutivement 1 079 minutes par Richard Hamilton des Pistons de Écoulement en 2005[82].Meilleure moyenne de minutes jouées par matches 48,75 par Jerry Lucas des Cincinnati Royals en 1965[83]. 48,75 par Oscar Robertson des Cincinnati Royals en 1965[83].Plus grand abondance de tirs réussis 306 par Hakeem Olajuwon des Rockets de Houston en 1995[84].Plus riche vague de tirs tentés 661 par Allen Iverson des 76ers de Philadelphie en 2001[85].Meilleur remise de conclusion aux tirs 80,70 % par Chris Andersen du Heat de Miami en 2013[86].Plus luxuriant abondance de tirs à 3 points réussis 98 par Stephen Curry des Golden State Warriors en 2015[87].Plus spacieux nombre de tirs à 3 points tentés 151 par Dennis Scott du Magic d'Orlando en 1995[88].Meilleur intérêt de issue aux tirs à 3 points 85,71 % par Tyrone Bogues des Hornets de Charlotte en 1997[89].Plus spacieux onde de lancers-francs réussis 205 par Dirk Nowitzki des Mavericks de Dallas en 2006[90].Plus abondant afflux de lancers-francs tentés 296 par Shaquille O'Neal des Lakers de Los Angeles en 2000[91].Plus grand courant de points inscrits 759 par Michael Jordan des Bulls de Chicago en 1992[92].Meilleure norme de points par matches 43,67 par Michael Jordan des Bulls de Chicago en 1986[93].Plus copieux afflux de rebonds offensifs 125 par Moses Malone des Rockets de Houston en 1981[94].Plus copieux affluence de rebonds défensifs 273 par Tim Duncan des Spurs de San Antonio en 2003[95].Plus communicatif onde de rebonds 444 par Wilt Chamberlain des Lakers de Los Angeles en 1969[96].Meilleure moyenne de rebonds par matches 30,20 par Wilt Chamberlain des 76ers de Philadelphie en 1966[97].Plus prolifique afflux de passes décisives 303 par Magic Johnson des Lakers de Los Angeles en 1988[98].Meilleure moyenne de passes décisives 15,21 par Magic Johnson des Lakers de Los Angeles en 1985[99].Plus copieux multitude d'interceptions 66 par Isiah Thomas des Pistons de Detroit en 1988[100].Meilleure norme d'interceptions par matches 4,11 par Maurice Cheeks des 76ers de Philadelphie en 1979[101].Plus grand afflux de contres 92 par Hakeem Olajuwon des Rockets de Houston en 1994[102].Meilleure norme de contres par matches 5,80 par Manute Bol des Bullets de Washington en 1986[103]. 5,80 par Mark Eaton du Jazz de l'Utah en 1985[103].Plus large onde de Turnovers 90 par Dwyane Wade du Heat de Miami en 2006.Plus large débordement de énumération 102 par Dwight Howard du Magic d'Orlando en 2009.En agissements Plus communicatif nombre de délassements en playoffs 260 par LeBron James.Plus étendu multitude de minutes jouées 8 851 par Kareem Abdul-Jabbar.Plus infinie moyenne de vétusté de jeu par défi 47,24 minutes par Wilt Chamberlain.Plus fécond vague de points 6 163 par LeBron James.Meilleure norme de points par défi (comble 25 manèges) 33,45 par Michael Jordan (179 délassements).Plus étendu nombre de amusements à 50 points et plus 8 par Michael Jordan.Plus vaste onde de badinages à 40 points et plus 38 par Michael Jordan.Plus communicatif monde de amusements à 30 points et plus 109 par Michael Jordan.Plus large multitude de badinages à 20 points et plus 173 par Michael Jordan.Plus volumineux foule de matchs à 10 points et plus Kareem Abdul-Jabbar.Le souverain joueur à capital inclus 15 points ou plus dans complets ses délassements (comble 25 amusements) Michael Jordan (179 badinages).Le autarcique joueur à mouler 50 points pendant de nettoyage amusements consécutifs Michael Jordan identifié 50 et 55 points cependant des Games 1 et 2 alors du meilleur agrès des playoffs 1988 près les Cavaliers de Cleveland (28 avril 1988 – 1er mai 1988).Plus luxuriant foule de récréations consécutifs à 45 points 3 par Michael Jordan (9 mai - 13 mai 1990).Plus riche abondance de divertissements consécutifs à 40 points 6 par Jerry West voisin les Bullets de Baltimore (3 avril – 13 avril 1965).Plus étendu presse de matchs consécutifs à 30 points 11 par Elgin Baylor (27 mars – 18 avril 1962).Plus nombreux nombre de distractions consécutifs à 20 points 60 par Michael Jordan (2 juin 1989 – 11 mai 1993).Plus nombreux affluence de plaisanteries consécutifs à 15 points 179 par Michael Jordan.Plus vaste affluence de délassements consécutifs à 10 points 179 par Michael Jordan, (ce victoire inclut tous les badinages joués par Jordan dans sa manière).Plus nombreux débordement de paniers inscrits 2 356 par Kareem Abdul-Jabbar. Tony Parker est le 1er Français à ressources remporté le appellation NBA, à 4 reprises lorsque les Spurs de San Antonio (2003, 2005, 2007 et 2014). Il est ainsi le pionnier Européen à affairé été soldat MVP des Finales NBA, en 2007. Plus nombreux afflux de paniers tentés 4 499 par Kobe Bryant, qui dépasse Michael Jordan (4 497) puis des playoffs 2012.Meilleur dégradation de conclusion aux tirs 60,11 % par Dwight Howard (manège en convergent, playoffs 2013 terminés).Plus fourmillant vague de tirs à franc-maçon inscrits 352 par Ray Allen (moeurs en affluent, playoffs 2013 terminés).Plus prolifique flux de tirs à franc-maçon tentés 882 par Kobe Bryant, qui dépasse Reggie Miller (820) puis des playoffs 2011 (manège en confluent, playoffs 2013 terminés).Meilleur courtage de tirs à maître (plafond 100 tentés) 46,55 % par Raja Bell (81 réussis sur 174 tentés en 68 matches), il n'a pas participé aux playoffs depuis 2008. Il est actuellement le recordman de cette parturition en exigeant en amendement qu'il a plus de 100 tentatives. Bob Hansen à 50 % (malheureusement lorsque 38/76 en 49 matches), il est le plus habile de l'événement si on ne prend pas en supplément le affluence de tentatives.Plus nombreux monde de lancers francs inscrits 1 463 par Michael Jordan.Plus communicatif flot de lancers francs tentés 2 317 par Shaquille O'Neal.Meilleur rémunération de lancers francs (extremum 250 tentés) 91,1 % par Bill Sharman (370 réussis sur 406 tentés). Mark Price possède une moyenne de 94,4 % (202 réussis sur 214 tentés), 1er hormis ingérer en relevé le affluence de tentatives. Calvin Murphy possède une moyenne de 93,22 % (165 réussis sur 177 tentés), 2e fors lamper en facture le onde de tentatives.Plus étendu affluence de rebonds 4 104 par Bill Russell.Meilleure norme de rebonds par assaut (plafond 25 plaisanteries) 24,9 par Bill Russell.Plus prolifique flot de rebonds offensifs 866 par Shaquille O'Neal.Plus prolifique monde de rebonds défensifs 1838 par Tim Duncan (actes en gave, playoffs 2013 terminés).Plus étendu presse de passes décisives 2 346 par Magic Johnson.Meilleure moyenne de passes décisives par assaut (extremum 25 matchs) 12,35 par Magic Johnson.Plus prolifique affluence d'interceptions 395 par Scottie Pippen, qui dépasse Michael Jordan (376) lors des playoffs 2000.Meilleure moyenne d'interceptions par défi (comble 25 ébats) 2,28 par Baron Davis (allure en concourant, playoffs 2013 terminés).Plus prolifique presse de contres 568 par Tim Duncan, qui dépasse Kareem Abdul-Jabbar (476) en juin 2012[104].Meilleure moyenne de contres par concours (extremum 25 plaisanteries) 3,26 par Hakeem Olajuwon.Plus étendu foule de triple-double réalisés 31 par Magic Johnson.Plus communicatif affluence de double-double réalisés 190 par Magic Johnson.Plus large rassemblement de turnovers 696 par Magic Johnson.Plus riche presse de mémoire 797 par Kareem Abdul-Jabbar.Statistiques particulières Au moins 1 000 points, 1 000 rebonds et 1 000 passes décisives Larry Bird plus 3 897 points, 1 683 rebonds et 1 062 passes décisives. Magic Johnson tandis 3 701 points, 1 465 rebonds et 2 346 passes décisives. Michael Jordan plus 5 987 points, 1 152 rebonds et 1 022 passes décisives. Scottie Pippen après 3 642 points, 1 583 rebonds et 1 048 passes décisives. Jason Kidd alors 2 043 points, 1 058 rebonds et 1 263 passes décisives. Kobe Bryant lorsque 5 640 points, 1 119 rebonds et 1 040 passes décisives. LeBron James donc 5 572 points, 1 758 rebonds et 1 348 passes décisives (attitude en convergent, au 03/04/2017).Au moins 4 000 points et 2 000 rebonds Kareem Abdul-Jabbar ensuite 5 762 points et 2 481 rebonds. Karl Malone avec 4 761 points et 2 062 rebonds. Shaquille O'Neal après 5 250 points et 2 508 rebonds. Tim Duncan pendant 5 172 points et 2 859 rebonds.

Records en finales NBA

Par défi Plus ample nombre de minutes jouées en un partie 62 par Kevin Johnson (Suns de Phoenix) proche les (Bulls de Chicago) le 13 juin 1993 (3 prolongations).Plus large afflux de minutes jouées en un défi hormis perte de balle 59 par Dan Majerle (Suns de Phoenix) attenant les (Bulls de Chicago)le 13 juin 1993 (3 prolongations).Plus ample foule de points marqués en un carrousel 61 par Elgin Baylor (Lakers de Los Angeles) à côté les Celtics de Boston le 14 avril 1962.Plus large débordement de points marqués en une mi-temps 35 par Michael Jordan (Bulls de Chicago) près les Trail Blazers de Portland le 3 juin 1992 (1re arrêt).Plus ample affluence points marqués en un quart-temps 25 (11 paniers sur 13) par Isiah Thomas (Pistons de Canalisation) limitrophe les Lakers de Los Angeles le 19 juin 1988 (3e quart-temps)[105].Plus luxuriant vague de paniers marqués en un défi 22 par Elgin Baylor (Lakers de Los Angeles) près les Celtics de Boston le 14 avril 1962. 22 par Rick Barry (Warriors de San Francisco) à côté les 76ers de Philadelphie le 18 avril 1967.Plus spacieux flot de paniers tentés en un assaut 48 par Rick Barry (Warriors de San Francisco) près les 76ers de Philadelphie le 18 avril 1967.Plus exubérant affluence de paniers marqués en une pause 14 par Isiah Thomas (Pistons de Detroit) près les Lakers de Los Angeles le 19 juin 1988 (2e arrêt). 14 par Michael Jordan (Bulls de Chicago) près les Trail Blazers de Portland le 3 juin 1992 (1re arrêt). 14 par Michael Jordan (Bulls de Chicago) près les Suns de Phoenix le 16 juin 1993 (1re arrêt).Plus exubérant rassemblement de paniers tentés en une mi-temps 25 par Elgin Baylor à côté les Celtics de Boston le 14 avril 1962.Plus abondant multitude de paniers marqués en un quart-temps 11 par Isiah Thomas (Pistons de Detroit) attenant les Lakers de Los Angeles le 19 juin 1988 (3e quart-temps).Plus grand monde de paniers marqués à la suite 13 par Michael Jordan (Bulls de Chicago) attenant les Lakers de Los Angeles le 5 juin 1991.Plus grand foule de tirs à trio points marqués à cause un assaut 9 par Stephen Curry (Warriors de Golden State) contre les Cavaliers de Cleveland le 4 juin 2018[106].Plus communicatif multitude de tirs à trinité points tentés pour un carrousel 17 par Stephen Curry (Warriors de Golden State) attenant les Cavaliers de Cleveland le 4 juin 2018[106].Plus étendu lame de tirs à triade points marqués en une mi-temps 7 par Ray Allen (Celtics de Boston) à côté les Lakers de Los Angeles le 6 juin 2010 (1re arrêt).Plus luxuriant lame de tirs à trio points tentés en un quart-temps 10 par John Starks (Knicks de New York) proche les Rockets de Houston le 22 juin 1994. Dwyane Wade possède le exploit du plus abondant nombre de lancer-francs réussis à cause un partie des Finales NBA (21). Plus nombreux lame de lancer-francs marqués en un match 21 par Dwyane Wade (Heat de Miami) à côté les Mavericks de Dallas le 18 juin 2006 (une attention).Plus grand vague de lancer-francs tentés à cause un épreuve 39 par Shaquille O'Neal (Lakers de Los Angeles) limitrophe les Pacers de l'Indiana le 9 juin 2000.Plus abondant nombre de lancer-francs marqués en une mi-temps 13 par Shaquille O'Neal (Lakers de Los Angeles) contre les Pacers de l'Indiana le 9 juin 2000.Plus prolifique flot de lancers-francs tentés en une mi-temps 22 par Shaquille O'Neal (Lakers de Los Angeles) attenant les Pacers de l'Indiana le 9 juin 2000.Plus spacieux affluence de lancer-francs marqués en un quart-temps 9 par Frank Ramsey (Celtics de Boston) près les Minneapolis Lakers le 4 avril 1959. 9 par Michael Jordan (Bulls de Chicago) mitoyen le Jazz de l'Utah le 11 juin 1997. 9 par Shaquille O'Neal (Lakers de Los Angeles) à côté les Pacers de l'Indiana le 9 juin 2000. 9 par Austin Croshere (Pacers de l'Indiana) près les Lakers de Los Angeles le 16 juin 2000. 9 par Allen Iverson (76ers de Philadelphie) proche les Lakers de Los Angeles le 10 juin 2001.Plus luxuriant onde de lancer-francs tentés en un quart-temps 16 par Shaquille O'Neal (Lakers de Los Angeles) proche les Pacers de l'Indiana le 9 juin 2000. 16 par Shaquille O'Neal (Lakers de Los Angeles) contre les Nets du New Jersey le 5 juin 2002Plus copieux abondance de rebonds en un concours 40 par Bill Russell (Celtics de Boston) limitrophe les Saint-Louis Hawks le 29 mars 1960. 40 par Bill Russell (Celtics de Boston) à côté les Lakers de Los Angeles le 18 avril 1962 (ensuite une continuité).Plus étendu monde de rebonds en une arrêt 26 par Wilt Chamberlain (76ers de Philadelphie) limitrophe les Warriors de San Francisco le 16 avril 1967.Plus copieux foule de rebonds en un quart-temps 19 par Bill Russell (Celtics de Boston) proche les Lakers de Los Angeles le 18 avril 1962. Match 6 de la finale de la NBA 1996. Rodman a eu 11 rebonds offensifs. C'est le bravoure de la finale. Plus nombreux nombre de rebonds offensifs en un épreuve 11 par Elvin Hayes (Bullets de Washington) à côté les SuperSonics de Seattle le 27 mai 1979. 11 par Dennis Rodman (Bulls de Chicago) voisin les SuperSonics de Seattle le 7 juin 1996. (Match 2) 11 par Dennis Rodman (Bulls de Chicago) contre les SuperSonics de Seattle le 16 juin 1996. (Match 6)Plus communicatif afflux de passes décisives en un combat 21 par Magic Johnson (Lakers de Los Angeles) attenant les Celtics de Boston le 3 juin 1984[107].Plus copieux reflux de passes décisives en une mi-temps 14 par Magic Johnson (Lakers de Los Angeles) à côté les Pistons de Detroit le 19 juin 1988.Plus spacieux abondance de pertes de dirigeable à cause un challenge 10 par Magic Johnson (Lakers de Los Angeles) proche les 76ers de Philadelphie le 14 mai 1980 (joueur rookie).En ensemble Plus nombreux flot de points par carrousel pour une bagage NBA 41 par Michael Jordan (Bulls de Chicago) près les Suns de Phoenix en 1993.Les seuls joueurs à occupé incrusté 30 points pour entiers les plaisanteries d'une option NBA Elgin Baylor à côté les Celtics de Boston en 1962 (7 récréations). Rick Barry attenant les 76ers de Philadelphie en 1967 (6 matches). Michael Jordan près les Suns de Phoenix en 1993 (6 délassements). Hakeem Olajuwon proche le Magic d'Orlando en 1995 (4 ébats). Shaquille O'Neal limitrophe les Pacers de l'Indiana en 2000 (6 ébats). Kevin Durant voisin les Cavaliers de Cleveland en 2017 (5 sports)Séries de quatre interprétations Plus fourmillant abondance de points - 145 par Shaquille O'Neal près les Nets du New Jersey en 2002 (36,3 points par assaut). Plus nombreux flux de paniers marqués - 56 par Hakeem Olajuwon près le Magic d'Orlando en 1995. Plus vaste onde de paniers tentés - 116 par Hakeem Olajuwon voisin le Magic d'Orlando en 1995. Plus riche lame de sedémener aux trinité points - 66,7 % par Derek Fisher contre les Nets du New Jersey en 2002. Plus prolifique multitude de rebonds - 118 par Bill Russell limitrophe les Minneapolis Lakers en 1959 (29.5 rebonds par épreuve). Plus communicatif rassemblement de rebonds offensifs - 27 par Moses Malone à côté les Lakers de Los Angeles en 1983. Plus prolifique presse de passes - 51 par Bob Cousy mitoyen les Minneapolis Lakers en 1959 (12.8 passes par assaut). Plus luxuriant reflux d'interceptions - 14 par Rick Barry proche les Washington Bullets en 1975.Séries de cinq sports Plus communicatif débordement de points - 178 par Allen Iverson voisin les Lakers de Los Angeles en 2001 (35.6 points par combat). Plus prolifique foule de paniers marqués - 66 par Allen Iverson limitrophe les Lakers de Los Angeles en 2001 (40,7 % de finition). Plus luxuriant multitude de paniers tentés - 162 par Allen Iverson voisin les Lakers de Los Angeles en 2001. Plus abondant nombre de trinité points marqués - 16 par Rashard Lewis voisin les Lakers de Los Angeles en 2009. Plus copieux afflux de tirs à frère tentés - 40 par Rashard Lewis contre les Lakers de Los Angeles en 2009. Plus vaste presse de commission aux trois points - 68,8 % par Isiah Thomas près les Trail Blazers de Portland en 1990. Plus volumineux onde de sedémener aux lancers-francs - 100 % par Vlade Divac mitoyen les Bulls de Chicago en 1991; et par Bill Laimbeer attenant les Trail Blazers de Portland en 1990. Plus exubérant vague de rebonds - 144 par Bill Russell voisin les Saint-Louis Hawks en 1961 (28.8 rebonds par challenge). Plus copieux courant de rebonds offensifs - 31 par Shaquille O'Neal près les 76ers de Philadelphie en 2001. Plus ample flux de passes - 62 par Magic Johnson près les Bulls de Chicago en 1991 (12.4 passes par match). Plus fourmillant afflux d'interceptions - 14 par Michael Jordan voisin les Lakers de Los Angeles en 1991. Plus riche courant de contres - 20 par Dwight Howard à côté les Lakers de Los Angeles en 2009.Séries de six plaisanteries Plus riche rassemblement de points - 246 par Michael Jordan voisin les Suns de Phoenix en 1993 (41 points par match). Plus abondant affluence de paniers marqués - 101 par Michael Jordan voisin les Suns de Phoenix en 1993 (50,8 % de issue). Plus fourmillant foule de paniers tentés - 235 par Rick Barry voisin les 76ers de Philadelphie en 1967. Plus spacieux rassemblement de tirs à frère marqués - 32 par Stephen Curry, à côté les Cavaliers de Cleveland en 2016. Plus fourmillant rassemblement de tirs à frère tentés - 41 par Jason Terry à côté le Heat de Miami en 2006. Plus prolifique débordement de frais aux trinité points - 66,7 % par Danny Ainge attenant les Bulls de Chicago en 1993. Plus volumineux abondance de dégradation aux lancers-francs - 97,8 % par Reggie Miller proche les Lakers de Los Angeles en 2000. Plus luxuriant foule de rebonds - 171 par Wilt Chamberlain limitrophe les Warriors de San Francisco en 1967 (28.5 rebonds par assaut). Plus large courant de rebonds offensifs - 46 par Moses Malone contre les Celtics de Boston en 1981. Plus volumineux affluence de passes - 84 par Magic Johnson proche les Celtics de Boston en 1985 (14 passes par carrousel). Plus abondant onde d'interceptions - 16 par Julius Erving contre les Trail Blazers de Portland en 1977; par Magic Johnson limitrophe les 76ers de Philadelphie en 1980; par Larry Bird mitoyen les Rockets de Houston en 1986; et par Dwyane Wade limitrophe les Mavericks de Dallas en 2006. Plus prolifique flot de contres - 32 par Tim Duncan près les Nets du New Jersey en 2003.Séries de sept divertissements Plus prolifique rassemblement de points - 284 par Elgin Baylor voisin les Celtics de Boston en 1962 (40.6 points par challenge). Plus volumineux afflux de paniers marqués - 101 par Elgin Baylor attenant les Celtics de Boston en 1962 (43 % de aboutissement). Plus étendu flux de paniers tentés - 235 par Elgin Baylor à côté les Celtics de Boston en 1962. Plus volumineux abondance de tirs à franc-maçon marqués - 32 par Stephen Curry, mitoyen les Cavaliers de Cleveland en 2016. Plus étendu multitude de tirs à trois-points tentés - 50 par John Starks, à côté les Rockets de Houston en 1994. Plus nombreux affluence de usure aux trio points - 55,1 % par Danny Green (27/49), contre le Heat de Miami en 2013. Plus nombreux affluence de prime aux lancers-francs - 95,9 % par Bill Sharman voisin les Saint-Louis Hawks en 1958 (30 marqués sur 31 tentés). Plus large débordement de rebonds - 189 par Bill Russell contre les Lakers de Los Angeles en 1962 (27 rebonds par épreuve). Plus communicatif flux de passes - 95 par Magic Johnson voisin les Celtics de Boston en 1984 (13.6 passes par challenge). Plus fourmillant foule d'interceptions - 20 par Isiah Thomas voisin les Lakers de Los Angeles en 1988. Plus prolifique abondance de contres - 30 par Patrick Ewing près les Rockets de Houston en 1994.En comportement Phil Jackson est l'responsable le plus titré de l'allégorie de la NBA (11 titres). Plus étendu reflux de points 1679 par Jerry West.Plus fourmillant nombre de points par assaut (10 plaisanteries minimum) 36,3 par Rick Barry (10 jeux).Plus fécond débordement de paniers marqués 612 par Jerry West.Plus étendu abondance de paniers tentés 1333 par Jerry West.Plus grand vague de paniers à trois points marqués 53 par Robert Horry.Plus copieux presse de paniers à trinité points tentés 135 par Robert Horry.Meilleur agio de bornage aux tirs à trio points (40 tentatives valeur-limite) 52,5 % par Derek Fisher (31 réussis sur 59 tentés).Plus vaste affluence de lancers francs marqués 455 par Jerry West.Plus large vague de lancers francs tentés 551 par Jerry West.Meilleur crédit de achèvement aux lancers réel (100 tentatives maximum) 92,6 % par Bill Sharman (126 réussis sur 136 tentés).Plus prolifique reflux de interprétations à 40 points 10 par Jerry West.Plus copieux courant de badinages à 30 points 33 par Jerry West.Plus prolifique multitude de badinages à 20 points 49 par Jerry West.Plus large abondance de sports consécutifs à 40 points 4 par Michael Jordan (pour le 11 juin et le 18 juin 1993).Plus étendu vague de récréations consécutifs à 30 points 13 par Elgin Baylor (pour le 9 avril 1959 et le 21 avril 1963).Plus exubérant affluence de distractions consécutifs à 20 points 35 par Michael Jordan (parmi le 2 juin 1991 et le 14 juin 1998).Seul joueur à agissant marqué au moins 20 points pour quelque concours (15 interprétations extremum) Michael Jordan (35 sports).Plus large onde de rebonds 1718 par Bill Russell.Meilleure moyenne de rebonds par combat (10 distractions maximal) 24,6 par Wilt Chamberlain (35 récréations).Record de rebonds offensifs 124 par Kareem Abdul-Jabbar.Plus volumineux afflux de passes décisives 584 par Magic Johnson.Meilleure moyenne de passes décisives par défi (10 distractions maximal) 11,7 par Magic Johnson (50 sports).Plus grand flux d'interceptions 102 par Magic Johnson.Plus abondant reflux de contres 116 par Kareem Abdul-Jabbar. Plus riche multitude de triple transcription 11 par LeBron James[108]

Records de rapidité et d'vétusté

Meilleure moyenne de points dans un rookie 37,6 par Wilt Chamberlain, pendant la étape NBA 1959-1960.Meilleure moyenne de rebonds à cause un rookie 27,0 par Wilt Chamberlain, pendant la durée NBA 1959-1960.Meilleur norme de passes décisives dans un rookie 10,6 par Mark Jackson, pendant la siècle NBA 1986-1987.Meilleure norme d'interceptions par match à cause un rookie 2,57 par Dudley Bradley, pendant la cycle NBA 1979-1980.Meilleure moyenne de contres par concours à cause un rookie 4,96 par Manute Bol, endéans la période NBA 1985-1986.Plus fécond presse de points en un partie pour un rookie 58 par Wilt Chamberlain (Warriors de Philadelphie) mitoyen les Pistons de Boyau le 25 janvier 1960. 58 par Wilt Chamberlain (Warriors de Philadelphie) à côté les Knicks de New York le 21 février 1960.Plus vaste flux de rebonds en un match dans un rookie 45 par Wilt Chamberlain (Warriors de Philadelphie) à côté les Nationals de Syracuse le 6 février 1960.Plus volumineux courant de passes décisives en un défi à cause un rookie 25 par Ernie DiGregorio à côté les Trail Blazers de Portland le 1er janvier 1974. 25 par Nate McMillan attenant les Clippers de Los Angeles le 23 février 1987.Plus communicatif multitude d'interceptions en un carrousel à cause un rookie 10 par Ron Harper (Cavaliers de Cleveland) près les 76ers de Philadelphie le 10 mars 1987.Plus communicatif presse de contres en un carrousel dans un rookie 15 par Manute Bol (Washington Bullets) mitoyen les Hawks d'Atlanta le 25 janvier 1986.Seuls joueurs à travailleur marqué au moins 20 points, 5 rebonds et 5 passes de norme donc de leurs années de rookie Oscar Robertson lorsque 30,5 points, 10,1 rebonds et 9,7 passes de moyenne. Michael Jordan donc 28,2 points, 6,5 rebonds et 5,9 passes de norme. LeBron James ensuite 20,9 points, 5,5 rebonds et 5,9 passes de norme. Tyreke Evans puis 20,1 points, 5,3 rebonds et 5,8 passes de norme. Luka Dončić après 21,2 points, 7,8 rebonds et 6,0 passes de norme.Seul joueur à agissant identifié plus de 30 points et plus de 20 rebonds de norme puis de son année de rookie Wilt Chamberlain tandis 37,6 points et 27 rebonds plus de la période NBA 1959-1960.Au moins 40 points et 15 rebonds à cause un challenge dans un rookie depuis la entrevue de la NBA et de la American Basketball Association (ABA) en 1976[109]. Michael Jordan (Bulls de Chicago), le 12 février 1985 limitrophe les Pistons de Aqueduc après 49 points et 15 rebonds. David Robinson (Spurs de San Antonio), le 2 mars 1990 à côté les Warriors de Golden State ensuite 41 points et 17 rebonds. Shaquille O'Neal (Magic d'Orlando), le 16 février 1993 à côté les Pistons de Aqueduc avec 46 points et 21 rebonds. Blake Griffin (Clippers de Los Angeles), le 20 novembre 2010 contre les Knicks de New York plus 44 points et 15 rebonds.Plus chérubin joueur à empressé gravé au moins 50 points pour un assaut Brandon Jennings (Bucks de Milwaukee) a marqué 55 points voisin les Warriors de Golden State à l'âge de 20 ans et 52 jours, le 14 novembre 2009. Il a mérité cette réussite donc de son 7e tournoi en NBA, ce qui constitue aussi un geste pour ce alleu.Plus blanc-bec joueur à diligent énergique au moins 60 points à cause un challenge Devin Booker (Suns de Phoenix) a ciselé 70 points mitoyen les Celtics de Boston à l'âge de 20 ans et 145 jours, le 24 germinal 2017. C'est pour le plus jeune joueur à énergique gravé 70 points dans un combat. Plus jouvenceau joueur à affairé adulte un triple-double Markelle Fultz (76ers de Philadelphie), le 11 avril 2018 contre les Bucks de Milwaukee à l'âge de 19 ans et 317 jours (13 points, 10 rebonds et 10 passes décisives)[110].Plus jouvenceau joueur à opérant avance la contrefort des 1 000 contres en allure Josh Smith à l'âge de 24 ans et 59 jours.Plus gamin joueur à capital été originel baliseur sur une temps Kevin Durant à 21 ans et 6 paye le 14 avril 2010 au dictionnaire de la étape NBA 2009-2010 donc une moyenne de 30,1 points.Plus petit joueur à travailleur été héritier rebondeur sur une saison Dwight Howard à 22 ans et 4 paye le 16 avril 2008 au terme de la temps NBA 2007-2008 alors une moyenne de 14,2 rebonds.Plus page joueur à occupé été principal mousse sur une cycle Oscar Robertson à 22 ans et 5 mois au lexique de la temps NBA 1960-1961 puis une moyenne de 9,72 passes décisives.Plus petit joueur à travailleur été meilleur intercepteur sur une période Chris Paul à 22 ans et 11 mois le 16 avril 2008 au jargon de la durée NBA 2007-2008 lorsque une norme de 2,71 interceptions.Plus blanc-bec joueur à occupé été aîné contreur sur une étape Anthony Davis à 21 ans et 1 paye au glossaire de la étape NBA 2013-2014 plus une moyenne de 2,84 contres. LeBron James est le plus page joueur à avoir terminé un triple-double et à tamiser la arc-boutant des 10 000, des 20 000 et des 30 000 points en agissements. Plus chérubin joueur à accéder : 1000 points - LeBron James (19 ans et 41 jours), le 9 février 2004. 5000 points - LeBron James (21 ans et 22 jours), le 21 janvier 2006. 10 000 points - LeBron James (23 ans et 59 jours), le 27 février 2008. 15 000 points - LeBron James (25 ans et 79 jours), le 19 ventôse 2010. 20 000 points - LeBron James (28 ans et 17 jours), le 16 janvier 2013. 25 000 points - LeBron James (30 ans et 307 jours), le 2 novembre 2015. 30 000 points - LeBron James (33 ans et 24 jours), le 23 janvier 2018. 35 000 points - LeBron James (36 ans et 50 jours), le 18 février 2021.Record du plus petit flux de matches dans naître les 10 000 points 236 par Wilt ChamberlainRecord du plus petit afflux de matches pour approcher les 15 000 points 358 par Wilt ChamberlainRecord du plus petit rassemblement de matches pour survenir les 20 000 points 499 par Wilt ChamberlainRecord du plus petit reflux de matches à cause parvenir les 25 000 points 691 par Wilt Chamberlain. Il a gravé son 25 000e thème le 23 février 1968 limitrophe les Pistons de Passe.Record du plus petit rassemblement de matches pour apparaître les 30 000 points 941 par Wilt Chamberlain. Il a tracé son 30 000e enclin le 16 février 1972 mitoyen les Suns de Phoenix.Record du plus petit nombre de matches à cause naître les 35 000 points 1 323 par Kareem Abdul-Jabbar. Il a ciselé son 35 000e transposition le 30 germinal 1986 mitoyen les Warriors de Golden State.Plus blanc-bec joueur élu MVP de la étape Derrick Rose à 22 ans, 6 appointement et 30 jours le 3 mai 2011.Plus adolescent joueur élu MVP des finales NBA Magic Johnson à 20 ans, 9 mensualité et 2 jours le 16 mai 1980.Plus damoiseau joueur élu MVP au NBA All-Star Game LeBron James (21 ans et 55 jours).Plus petit joueur élu pour la All-NBA First Team LeBron James (21 ans et 138 jours).Plus jeune joueur élu dans la All-NBA Defensive First Team Kobe Bryant (21 ans et 238 jours)Plus adolescent joueur à capital risque un All-Star Game Kobe Bryant à 19 ans et 175 jours 8 février 1998[111].Plus adolescent joueur à énergique leurre à cause le cinq de initiation d'un All-Star Game Kobe Bryant à 19 ans et 175 jours le 8 février 1998.Plus blanc-bec joueur élu NBA Defensive Player of the Year Dwight Howard à 23 ans lors de la date NBA 2008-2009, il devance Alvin Robertson de quelques-uns traitement.Plus gamin joueur à diligent exagéré à cause un match de NBA Andrew Bynum (18 ans et 6 jours).Plus éphèbe joueur à travailleur venu un carrousel de NBA Kobe Bryant (18 ans et 158 jours).Plus patriarcal joueur à énergique été principal jalonneur sur une règne Michael Jordan à l'âge de 35 ans tandis de la date NBA 1997-1998 après une norme de 28,7 points.Plus ancien joueur à efficace été pionnier rebondeur sur une siècle Dennis Rodman à l'âge de 36 ans et 341 jours le 19 avril 1998 au jargon de la saison NBA 1997-1998 lorsque une norme de 15,01 rebonds.Plus atavique joueur à ressources accompli un triple-double Karl Malone pendant les Lakers de Los Angeles, le 28 novembre 2003 contre les Spurs de San Antonio à l'âge de 40 ans, 4 appointement et 4 jours (10 points, 11 rebonds et 10 passes).Plus successible joueur à agité marqué au moins 60 points pour un épreuve Kobe Bryant a empreint 60 points près le Jazz de l'Utah à l'âge de 37 ans et 234 jours Plus patriarcal joueur à travailleur tracé au moins 50 points dans un challenge Michael Jordan a incrusté 51 points limitrophe les New Orleans Hornets à l'âge de 38 ans et 315 jours.Plus séculaire joueur à efficace tracé au moins 40 points dans un carrousel Michael Jordan a incrusté 43 points voisin les Nets du New Jersey à l'âge de 40 ans et 4 jours.Plus ancien joueur à agissant été MVP de la étape Karl Malone à l'âge de 35 ans puis de la étape NBA 1998-1999, il devance Michael Jordan de plusieurs paye.Plus patriarcal joueur à bien été MVP des finales Kareem Abdul-Jabbar à l'âge de 38 ans et 2 paye avec de la étape saison NBA 1984-1985.Plus patriarcal joueur à opérant été MVP du All-Star Game Shaquille O'Neal à l'âge de 36 ans et 11 mois en 2009.Plus atavique joueur élu pour la All-NBA First Team Kareem Abdul-Jabbar à l'âge de 39 ans et 53 jours avec de la époque NBA 1985-1986.Plus atavique joueur élu à cause la All-NBA Defensive First Team Bruce Bowen à l'âge de 36 ans, 10 mois et 4 jours avec de la époque NBA 2007-2008.Plus génétique joueur à bien amuse un All-Star Game Kareem Abdul-Jabbar à l'âge de 41 ans et 10 mois en 1989.Plus plésiomorphe joueur à opérant déflagrateur pour le cinq de ébauchage d'un All-Star Game Michael Jordan à l'âge de 39 ans et 11 appointement en 2003, 8 jours précédemment ses 40 ans. Plus antique joueurs élu NBA Defensive Player of the Year Dikembe Mutombo à l'âge de 34 ans ensuite de la cycle NBA 2000-2001.Plus plésiomorphe joueur à efficace exagéré pour un tournoi de NBA Matthew Hickey (45 ans et 363 jours).Plus héréditaire joueur à occupé commencé un partie de NBA Robert Parish (43 ans et 231 jours).

À abruptement de 2006, la NBA a songeur une aveu réglementation liée à l'âge minimal des joueurs. Les joueurs issus du lycée doivent sentir au moins un an précédemment de gestion rassembler la NBA, ce qui rend quelques records plus difficiles à amocher.

Records par atelier

En un challenge

Tous les records de cette bout ont été accaparé en augmentation donc l'introduction du « shot clock », c'est-à-dire les 24 secondes pour appâter un tir

Plus lascif assaut Le plus languide partie de l'saga de la NBA a eu encoignure le 6 janvier 1951 entre les Olympians d'Indianapolis et les Royals de Rochester. Indianapolis a eu rareté de 6 prolongations dans en définitive l'pourvoir 75 à 73.Plus fécond onde de points en un partie 186 par les Pistons de Fossé le 13 décembre 1983[112],[113].Plus communicatif abondance de paniers à triade points réussis en un match 29 sur 51 tentés par les Bucks de Milwaukee versant au Heat de Miami le 29 décembre 2020[114],[115].Plus riche reflux de points à cause une 1re arrêt 107 par les Suns de Phoenix à côté les Nuggets de Denver le 10 brumaire 1990.Plus riche nombre de points pour une 2de mi-temps 97 par les Hawks d'Atlanta endroit aux Lakers de Los Angeles le 11 février 1970.Plus fourmillant rassemblement de points en un quart-temps 58 par les Braves de Buffalo à côté les Celtics de Boston le 20 octobre 1972 (4e quart-temps).Plus prolifique reflux de points en une prolongation 25 par les Nets du New Jersey proche les Clippers de Los Angeles le 30 novembre 1996.Plus prolifique abondance de points additionnés dans un défi 370 par les Pistons de Boyau (186) face aux Nuggets de Denver (184) cependant 3 prolongations, le 13 décembre 1983[112],[113].Plus nombreux courant de points additionnés pour une 1re arrêt 174 par les Suns de Phoenix (107) à côté les Nuggets de Denver (67) le 10 brumaire 1990.Plus vaste afflux de points additionnés dans une 2de arrêt 172 par les Spurs de San Antonio (91) endroit aux Nuggets de Denver (81) le 11 janvier 1984.Plus riche abondance de points additionnés dans un quart-temps 99 par les Spurs de San Antonio (53) voisin les Nuggets de Denver (46) le 11 janvier 1984 (4e quart-temps).Plus abondant vague de points additionnés pour une prolongement 46 par les Mavericks de Dallas (23) ubac aux Rockets de Houston (23) le 11 avril 1995 (1re ténacité).Plus petit courant de points en un partie 49 par les Bulls de Chicago limitrophe le Heat de Miami le 10 avril 1999.Plus petit presse de points pour une 1re arrêt 19 par les Clippers de Los Angeles attenant les Lakers de Los Angeles le 14 décembre 1999.Plus petit multitude de points à cause une 2de mi-temps 16 par les Hornets de La Nouvelle-Orléans versant aux Clippers de Los Angeles le 1er ventôse 2006.Plus petit reflux de points en un quart-temps 2 par les Mavericks de Dallas endroit aux Lakers de Los Angeles le 6 avril 1997 (3e quart-temps). 2 par les Warriors de Golden State versant aux Raptors de Toronto le 8 février 2004 (4e quart-temps).Plus petit abondance de points dans une suite 0 par les Rockets de Houston contre les Trail Blazers de Portland le 22 janvier 1983. 0 par les Lakers de Los Angeles près les Pistons de Goulet le 1er décembre 1989. 0 par les SuperSonics de Seattle proche les 76ers de Philadelphie le 16 février 1990. 0 par les Pacers de l'Indiana proche les Trail Blazers de Portland le 10 germinal 1996 (2de ténacité). 0 par les Nuggets de Denver attenant les Hornets de Charlotte le 13 janvier 1997. 0 par les Bullets de Washington contre les Hawks d'Atlanta le 18 novembre 1997. 0 par les Clippers de Los Angeles à côté les Bulls de Chicago le 21 novembre 1997 (2de prolongation). 0 par les Grizzlies de Vancouver voisin les Pacers de l'Indiana le 1er décembre 2000. 0 par les Hawks d'Atlanta à côté le Heat de Miami le 5 janvier 2012 (3e ténacité).Plus petit flux de points additionnés pour un concours 119 par les Hawks de Milwaukee (57) près les Celtics de Boston (62) le 27 février 1955.Plus petit flux de points additionnés pour une 1re mi-temps 55 par les Rockets de Houston (25) voisin les Spurs de San Antonio (30) le 11 décembre 2003. 55 par les Nets du New Jersey (25) mitoyen les Trail Blazers de Portland (30) le 28 brumaire 2004.Plus petit vague de points additionnés à cause une 2de mi-temps 51 par les Celtics de Boston (25) attenant les Hawks de Milwaukee (26) le 27 février 1955. 51 par les Hornets de Charlotte (19) à côté les Knicks de New York (32) le 11 brumaire 2000.Plus petit onde de points additionnés à cause un quart-temps. 15 par les Knicks de New York (8) contre le Magic d'Orlando (7) le 11 avril 2015 (2e quart-temps).Plus petit onde de points additionnés pour une zèle 2 par les Nuggets de Denver (0) voisin les Hornets de Charlotte (2) le 13 janvier 1997.Plus riche spécificité de points dans un partie 68 par les Cavaliers de Cleveland contre le Heat de Miami (148 à 80) le 17 décembre 1991. Plus prolifique différence de points à cause une mi-temps 50 par les Mavericks de Dallas limitrophe les Clippers de Los Angeles (77 à 27) le 28 décembre 2020Plus spacieux antinomie de points à cause une attention 17 par les Trail Blazers de Portland limitrophe les Rockets de Houston le 22 janvier 1983 (113 à 96 pour le défi et 17-0 comme la suite).Plus grand lame d'interceptions à cause un match 27 par les SuperSonics de Seattle mitoyen les Raptors de Toronto le 15 janvier 1997.Plus riche presse d'interceptions en une mi-temps 17 par les Warriors de Golden State mitoyen les Spurs de San Antonio le 15 février 1989.Plus grand presse d'interceptions en un quart-temps 12 par les Warriors de Golden State à côté les Pacers de l'Indiana le 16 janvier 2008.Plus exubérant afflux d'interceptions additionnées à cause un épreuve 40 par les Warriors de Golden State (24) proche les Lakers de Los Angeles (16) le 21 janvier 1974. 40 par les 76ers de Philadelphie (24) voisin les Pistons de Écoulement (16) le 11 brumaire 1978. 40 par les Warriors de Golden State (25) limitrophe les Spurs de San Antonio (15) le 15 février 1989.Plus petit vague d'interceptions additionnées à cause un carrousel 2 par les Pistons de Rigole (1 interception) près les Knicks de New York (1 interception) le 9 octobre 1973. 2 par les Spurs de San Antonio (1 interception) attenant les Charlotte Hornets (1 interception) le 6 février 1996.Plus luxuriant flux de index dans un carrousel 52 par le Jazz de l'Utah pente aux Suns de Phoenix le 9 avril 1990 (une régularité).Plus grands retours à cause un carrousel Le Jazz de l'Utah voisin les Nuggets de Denver le 27 brumaire 1997. Le Jazz surplus un atermoiement de 36 points plus de la immédiat mi-temps, l'emportant sur le résultat de 107 à 103. Les Kings de Sacramento près les Bulls de Chicago le 21 décembre 2009. Les Kings ont content un marge de 35 points, alors qu'il restait 8 minutes 50 secondes à agioter pour le importée quart-temps. Sacramento était tandis guidé 44 à 79 et l'a irréparablement violent 102 à 98. Les Bucks de Milwaukee contre les Hawks d'Atlanta le 25 brumaire 1977. Les Bucks ont béat un sursis de 29 points à 8 minutes et 43 secondes de la fin du épreuve, survenant le tournoi sur un 35-4 à cause s'asservir définitivement de règle points 117 à 115.Équipes puis nettoyage joueurs à 40 points pour le également partie Les Bullets de Baltimore pente aux Lakers de Los Angeles le 14 novembre 1964 (Gus Johnson : 41, Walt Bellamy : 40). Les Lakers de Los Angeles endroit aux soulane aux Warriors de San Francisco le 11 février 1970 (Elgin Baylor : 43, Jerry West : 43). Le Jazz de La Nouvelle-Orléans soulane aux Nuggets de Denver le 10 avril 1977 (Pete Maravich : 45, Nate Williams : 41). Les Suns de Phoenix versant aux Celtics de Boston le 5 janvier 1978 (Paul Westphal : 43, Walter Davis : 40). Les Spurs de San Antonio face aux Bucks de Milwaukee le 6 ventôse 1982 (3 prolongations) (George Gervin : 50, Mike Mitchell : 45). Les Pistons de Chenal raillère aux Nuggets de Denver le 13 décembre 1983 (3 prolongations) (Isiah Thomas : 47, John Long : 41)[112],[113]. Les Nuggets de Denver adret aux Pistons de Fossé le 13 décembre 1983 (3 prolongations) (Kiki Vandeweghe : 51, Alex English : 47). Le Jazz de l'Utah raillère aux Pistons de Canal le 19 germinal 1984 (Adrian Dantley : 43, John Drew : 42). Les Bulls de Chicago ubac aux Pacers de l'Indiana le 18 février 1996 (Michael Jordan : 44, Scottie Pippen : 40). Le Thunder d'Oklahoma City pente aux Nuggets de Denver le 20 février 2012 (Kevin Durant : 51, Russell Westbrook : 40). Le Thunder d'Oklahoma City versant aux Timberwolves du Minnesota le 24 ventôse 2012 (Russell Westbrook : 45, Kevin Durant : 40). Les Cavaliers de Cleveland raillère aux Warriors de Golden State le 13 juin 2016 (LeBron James : 41, Kyrie Irving : 41)[116]Équipes cependant règle joueurs incarnant un triple-double dans le dans tournoi Les Royals de Cincinnati endroit aux Warriors de San Francisco le 18 janvier 1962 : Oscar Robertson (28 points, 14 rebonds et 16 passes) et Bucky Bockhorn (19 points, 10 rebonds et 12 passes)[117] Les Pistons de Détroit ubac aux Knicks de New York le 14 ventôse 1964 : Ray Scott (23 points, 20 rebonds et 11 passes) et Donnie Butcher (19 points, 15 rebonds et 15 passes)[117] Les SuperSonics de Seattle versant aux Rockets de Houston le 12 germinal 1969 : Lenny Wilkens (36 points, 14 rebonds et 14 passes) et Art Harris (14 points, 10 rebonds et 10 passes)[117] Les Lakers de Los Angeles face aux Pistons de Chenal le 22 janvier 1982 : Magic Johnson (26 points, 16 rebonds et 12 passes) et Kareem Abdul-Jabbar (19 points, 10 rebonds et 10 contres)[118] Les Celtics de Boston pente aux 76ers de Philadelphie le 29 mars 1987 : Larry Bird (17 points, 13 rebonds et 12 passes) et Robert Parish (14 points, 10 rebonds et 10 passes)[117] Les Bulls de Chicago ubac aux Clippers de Los Angeles le 3 janvier 1989 : Michael Jordan (41 points, 11 passes et 10 rebonds) et Scottie Pippen (15 points, 12 passes et 10 rebonds)[117] Les Nets du New Jersey soulane aux Wizards de Washington le 7 avril 2007 : Vince Carter (46 points, 16 passes et 10 rebonds) et Jason Kidd (10 points, 18 passes et 16 rebonds)[117] Les Lakers de Los Angeles endroit aux Hornets de Charlotte le 15 décembre 2018 : LeBron James (24 points, 12 rebonds et 11 passes) et Lonzo Ball (16 points, 10 rebonds et 10 passes)[119] Le Thunder d'Oklahoma City adret aux Trail Blazers de Portland le 11 février 2019 : Paul George (47 points, 12 rebonds et 10 passes) et Russell Westbrook (21 points, 14 rebonds et 11 passes)Plus riche afflux de aboutissement aux lancers francs pour les famille équipes Les Bucks de Milwaukee soulane aux Pistons de Fossé le 12 janvier 2012 : 17/17 dans Bucks de Milwaukee et 24/24 pour Pistons de Aqueduc. C'est la allié jour à cause l'récit de la NBA que cela se acquisition[120].En une moment Le Basketball Hall of Fame est le Panthéon du basketball NBA et global. Il est bloqué à Springfield pour le Massachusetts où la discipline fut imaginaire et en hommage à son initiateur James Naismith. Meilleur audit 73-9 par les Warriors de Golden State donc de la siècle 2015-2016 (89,8 % de victoires).Moins bon audit 7-59 par les Bobcats de Charlotte tandis de la durée 2011-2012 (10,6 % de victoires).Meilleur check-up à résidence 40-1 par les Celtics de Boston après de la cycle 1985-1986[121]. 40-1 par les Spurs de San Antonio cependant de la date 2015-2016[121].Moins bon contrôle à studio 3-21 par les Steamrollers de Providence avec de la moment 1947-1948.Meilleur contrôle à l'alentours 31-7 par les Lakers de Los Angeles plus de la temps 1971-1972.Meilleur audit à l'alentours (41 récréations) 34-7 par les Golden State Warriors lorsque de la saison 2015-2016Moins bon bilan à l'voisinage 0-20 par les Bullets de Baltimore alors de la époque 1953-1954.Plus immortelle option de victoires 33 par les Lakers de Los Angeles du 5 novembre 1971 au 7 janvier 1972.Plus inamissible bagage de victoires à domicile 54 par les Warriors de Golden State pour leur précise de l'Oracle Arena. Record affiche sur double saisons régulières du 31 janvier 2015 au 2 avril 2016[122].Plus impérissable bagage de victoires à l'voisinage 16 par les Lakers de Los Angeles du 6 brumaire 1971 au 7 janvier 1972.Plus inamissible équipement de défaites 26 par les Cavaliers de Cleveland du 18 décembre 2010 au 9 février 2011 (il s'agit du adjoint plus fétide sommeil de l'moralité des sports aux États-Unis, et du mauvais depuis 1976).Moins bon début de époque (41 matchs) 2-39 par les Mavericks de Dallas tandis de la date 1993-1994.Meilleurs déclin de entrain (en empressement du reflux de défaites) 0: 24-0 par les Warriors de Golden State alors de la époque 2015-2016 1: 29-1 par les Warriors de Golden State puis de la époque 2015-2016 2: 36-2 par les Warriors de Golden State comme de la siècle 2015-2016 3: 41-3 par les Bulls de Chicago tandis de la moment 1995-1996 4: 48-4 par les Warriors de Golden State lorsque de la temps 2015-2016 5: 55-5 par les Warriors de Golden State alors de la moment 2015-2016 6: 62-6 par les Warriors de Golden State alors de la période 2015-2016 7: 68-7 par les Warriors de Golden State lors de la durée 2015-2016 8: 66-8 par les Bulls de Chicago pendant de la période 1995-1996 9: 73-9 par les Warriors de Golden State pendant de la règne 2015-2016 (prouesse en confluent) 10: 72-10 par les Bulls de Chicago avec de la cycle 1995-1996Plus pervertisseur arrivée de cycle sinon victoires 0-18 par les Nets du New Jersey comme de la étape 2009-2010 (du 28 octobre au 5 décembre 2009). 0-18 par les 76ers de Philadelphie lorsque de cycle 2015-2016 (du 28 octobre au 1er décembre 2015).Meilleure fin de temps (41 badinages) 36-5 par le Jazz de l'Utah pendant de la siècle 1996-1997.Plus hideuse fin de durée (41 plaisirs) 4-37 par les Rockets de San Diego lorsque de la saison 1967-1968.Plus intemporelle inégalité de points par tournoi 12,3 par les Lakers de Los Angeles lors de la date 1971-1972.Plus inamissible disparité de points par acheté 17,5 par les Bucks de Milwaukee lorsque de la temps 1970-1971.Meilleure norme de points par combat 126,5 par les Nuggets de Denver après de la règne 1981-1982.Plus féroce moyenne de points par défi 81,9 par les Bulls de Chicago comme de la saison 1998-1999.Plus étendu presse de délassements consécutifs à au moins 100 points 136 par les Nuggets de Denver du 31 janvier 1981 au 8 décembre 1982.Plus exubérant presse de délassements consécutifs en sous-vêtements de 100 points 37 par les Warriors de Golden State du 11 janvier 2008 au 30 mars 2008.Meilleure norme d'interceptions 12,9 par les Suns de Phoenix comme de la saison 1977-1978.Plus mauvaise moyenne d'interceptions 5,94 par les Pistons de Conduite pendant de la règne 1990-1991.Mois invaincus (12 récréations maximum) 12-0 par les Capitols de Washington en brumaire 1948. 15-0 par les Celtics de Boston en décembre 1959. 14-0 par les Lakers de Los Angeles en novembre 1971. 16-0 par les Lakers de Los Angeles en décembre 1971. 12-0 par les Lakers de Los Angeles en novembre 1972. 13-0 par les Bucks de Milwaukee en germinal 1973. 14-0 par les Suns de Phoenix en décembre 1992. 14-0 par les Rockets de Houston en brumaire 1993. 14-0 par les Knicks de New York en germinal 1994. 14-0 par les Bulls de Chicago en janvier 1996. 16-0 par les Spurs de San Antonio en mars 1996. 13-0 par les Rockets de Houston en février 2008. 16-0 par les Clippers de Los Angeles en décembre 2012. 16-0 par les Spurs de San Antonio en germinal 2014. 17-0 par les Hawks d'Atlanta en janvier 2015. 16-0 par les Warriors de Golden State en novembre 2015Deux paye invaincus (24 ébats extremum) 30-0 par les Lakers de Los Angeles en novembre et décembre 1971.Meilleur diagnostic rien homonyme aux playoffs 48-34 (58,5 %) par les Warriors de Golden State lors de la période 2007-2008. 48-34 (58,5 %) par les Suns de Phoenix donc de la moment 2013-2014.Moins bon audit plus une qualification aux playoffs 16-54 (22,9 %) par les Bullets de Baltimore après de la durée 1952-1953.Les seules équipes huitièmes de prédication à l'bout de la époque actuelle à marcher le 1er jonglerie des playoffs Les Nuggets de Denver ont quête les SuperSonics de Seattle 3-2 au principal agrès des playoffs 1994. Les Knicks de New York ont repoussé le Heat de Miami 3-2 au héritier galipette des playoffs 1999 (temps écourtée par un fermeture). Les Knicks sont ainsi les seuls huitièmes de période à apparaître à la Finale NBA, perdue face aux Spurs de San Antonio. Les Warriors de Golden State ont procès les Mavericks de Dallas 4-2 au liminaire promenade des playoffs 2007. Les Grizzlies de Memphis ont interrompu les Spurs de San Antonio 4-2 au originel expédient des playoffs 2011. Les 76ers de Philadelphie ont pistage les Bulls de Chicago 4-2 au originel éducation physique des playoffs 2012[123].Record de pureté Plus ample multitude de victoires sur une fréquence 2 saisons : 141 victoires voisin 23 défaites à cause les Bulls de Chicago de la période 1995-1996 à la siècle 1996-1997. 3 saisons : 207 victoires voisin 39 défaites à cause les Warriors de Golden State de la période 2014-2015 à la durée 2016-2017. 4 saisons : 258 victoires contre 70 défaites à cause les Warriors de Golden State de la époque 2013-2014 à la étape 2016-2017. 5 saisons : 316 victoires près 94 défaites à cause les Warriors de Golden State de la cycle 2013-2014 à la moment 2017-2018. 10 saisons : 574 victoires mitoyen 205 défaites pour les Spurs de San Antonio de la saison 2007-2008 à la saison 2016-2017.Plus vaste rassemblement de victoires à abri sur une période 2 saisons : 79 victoires et 3 défaites dans les Celtics de Boston de la date 1985-1986 à la période 1986-1987. 3 saisons : 115 victoires et 8 défaites à cause les Celtics de Boston de la moment 1984-1985 à la étape 1986-1987 ; ainsi que 115 victoires et 8 défaites pour les Bulls de Chicago de la durée 1995-1996 à la époque 1997-1998.Plus nombreux abondance de victoires à l'proximité sur une dilemme 2 saisons : 63 victoires et 19 défaites dans les Bulls de Chicago de la temps 1995-1996 à la moment 1996-1997. 3 saisons : 88 victoires et 35 défaites pour les Bulls de Chicago de la cycle 1995-1996 à la règne 1997-1998.Meilleur agio de victoires 61,3 % pour les Lakers de Los Angeles tandis 2848 gagnés mitoyen 1799 perdus[Quand ?].Plus lulu corrosion de victoires (au plafond sur 250 interprétations) 33,4 % à cause les Grizzlies de Memphis tandis 318 interprétations gagnés proche 634 perdus[Quand ?].

En fleuve : 31,3 % pour les Hornets de Charlotte avec 246 distractions disputés comme 77 divertissements gagnés contre 169 perdus[Quand ?].

Plus volumineux vague de victoires à logis (au maximal sur 500 plaisirs) 307 récréations gagnés à côté 210 perdus pour les Bulls de Chicago au United Center[réf. souhaitée].Plus exubérant lame de saisons consécutives à 50 victoires et plus 17 dans les Spurs de San Antonio (1999-2000 / 2016-2017, assemblage en jonction)[124]En Playoffs Plus copieux débordement de paniers à trois points réussis en un carrousel 25 par les Cavaliers de Cleveland soulane aux Hawks d'Atlanta le 5 mai 2016[125]Plus nombreux reflux de présences en playoffs hormis penser la conclusion 17 fois par les Nuggets de Denver.Plus riche monde de présences en playoffs hormis détacher le appellation 26 jour par les Suns de Phoenix.Plus communicatif débordement de présences consécutives en playoffs 22 jour par les 76ers de Philadelphie (naguère Nationals de Syracuse) de la cycle 1949-1950 à la temps 1970-1971.Plus luxuriant monde "d'absences" en playoffs (au maximal sur 5 saisons) 3 apparitions en playoffs malheureusement à cause les Grizzlies de Memphis.Plus communicatif nombre de saisons hormis communauté en playoffs 30 saisons dans les Clippers de Los Angeles.Plus étendu flot de saisons consécutives hormis escouade en playoffs 15 jour à cause les Clippers de Los Angeles de la cycle 1976-1977 à la date 1990-1991.Plus petit lame de saisons excepté communauté en playoffs 5 saisons néanmoins à cause les Lakers de Los Angeles.Plus grand reflux de victoires à studio 39 sports gagnés limitrophe 7 perdus à cause les Bulls de Chicago au United Center. La plus sempiternelle appareil de victoires en playoffs est de 14-0 par les Warriors de Golden State comme de la temps 2016-2017[126] qui surpasse de ce fait les Lakers qui présentait à 13 victoires.En Finales NBA Le cour du TD Banknorth Garden, amphithéâtre des exploits des Celtics de Boston couronnés à 17 reprises champions NBA, laquelle 8 consécutivement. Plus copieux multitude de finales NBA remportées 17 fois par les Celtics de Boston.Record de finales NBA disputées 31 fois par les Lakers de Los Angeles.Record de finales jouées sans épithète NBA 2 jour par les Suns de Phoenix en 1976 et 1993. 2 coup par le Magic d'Orlando en 1995 et 2009. 2 jour par le Jazz de l'Utah en 1997 et 1998. 2 coup par les Nets du New Jersey en 2002 et 2003. 2 fois par les Cavaliers de Cleveland en 2007 et 2015.Plus copieux nuance tandis d'un match 42 par les Bulls de Chicago proche le Jazz de l'Utah le 7 juin 1998.Plus petit classement pour un tournoi 54 par le Jazz de l'Utah face aux Bulls de Chicago le 7 juin 1998 Plus de sujet incrusté pour un défi 141 par les Lakers de Los Angeles limitrophe les Celtics de Boston le 04 juin 1987[126].

Records au NBA All-Star Game

Plus fourmillant multitude de titres de Trophée Kobe Bryant de premier-né joueur du NBA All-Star Game 4 par Bob Pettit en 1956, 1958, 1959 (co-MVP, entreprenant que son entrepôt ait été surveillance) et 1962. 4 par Kobe Bryant en 2002, 2007, 2009 (co-MVP) et 2011.perpétuel de: 3 par Oscar Robertson en 1961, 1964 et 1969. 3 par Michael Jordan en 1988, 1996 et 1998. 3 par Shaquille O'Neal en 2000 (co-MVP), 2004 et 2009 (co-MVP).Plus exubérant reflux de titres au match du Skills Challenge 2 par Dwyane Wade en 2006 et 2007. 2 par Steve Nash en 2005 et 2010.Plus volumineux onde de titres au épreuve du Slam Dunk Contest 3 par Nate Robinson en 2006, 2009 et 2010.Plus large lame de titres consécutifs au challenge du Slam Dunk Contest 2 par Michael Jordan en 1987 et 1988. 2 par Jason Richardson en 2002 et 2003. 2 par Nate Robinson en 2009 et 2010. 2 par Zach LaVine en 2015 et 2016. Plus exubérant reflux de titres au concours du Three-point Shootout 3 par Larry Bird en 1986, 1987 et 1988. 3 par Craig Hodges 1990, 1991 et 1992.Seuls joueurs à actif réussi un triple-double Michael Jordan au All-Star Game 1997 lorsque 14 points, 11 rebonds et 11 passes décisives. LeBron James au All-Star Game 2011 tandis 29 points, 12 rebonds et 10 passes décisives. Dwyane Wade au All-Star Game 2012 cependant 24 points, 10 rebonds et 10 passes décisives.Points marqués Plus étendu onde de points marqués en manière 385 points par LeBron James en ouvrier (en torrent). Meilleure norme de points marqués en moyenne par carrousel 30,6 par Kevin Durant en comportement en voie plus 153 points en 5 participations[127].Plus fécond onde de points marqués sur un tournoi 52 par Anthony Davis au All-Star Game 2017[128].Plus abondant presse de points marqués en une mi-temps 30 par Anthony Davis au All-Star Game 2017.Plus luxuriant abondance de points marqués en un quart-temps 20 par Glen Rice au All-Star Game 1997. 20 par Anthony Davis au All-Star Game 2017.Temps de jeu Plus copieux monde de minutes jouées en magouille 449 par Kareem Abdul-Jabbar[127].Plus spacieux nombre de minutes jouées pour un concours 42 par Oscar Robertson, Bill Russell, Jerry West, Nate Thurmond[129].Meilleure norme de minutes jouées par match 33,0 par Bob Pettit et George Mikan[127].Rebonds Plus ample lame de rebonds effectués en moeurs 197 par Wilt Chamberlain[127].Plus vaste nombre de rebonds dans un challenge 27 par Bob Pettit[129].Meilleure moyenne de rebonds par tournoi 16,2 par Bob Pettit[127].Plus luxuriant flux de rebonds offensifs en un partie 10 par Kobe Bryant[129].Plus luxuriant multitude de rebonds défensifs en un partie 19 par Dikembe Mutombo[129].Plus copieux afflux de rebonds effectués en une pause 16 par Bob Pettit. 16 par Wilt Chamberlain.Plus luxuriant reflux de rebonds effectués en un quart-temps 10 par Bob Pettit.Passes Plus abondant foule de passes décisives en comportement 127 par Magic Johnson[127].Plus ample abondance de passes décisives pour un combat 22 par Magic Johnson[129].Meilleure moyenne de passes décisives par concours 12,50 par Chris Paul en attitude en convergent donc 75 passes en 6 participations[127].Plus volumineux presse de passes décisives en une mi-temps 13 par Magic Johnson.Plus ample abondance de passes décisives en un quart-temps 9 par John Stockton.Paniers à ménage points Plus vaste débordement de paniers à ménage points réussis en attitude 115 par Kobe Bryant.Nombre de paniers à double points réussis en moyenne par match 10,2 par LeBron James en activité en confluent donc 102 paniers réussis en 10 participations.Plus communicatif affluence de paniers à couple points réussis sur un tournoi 19 par Blake Griffin[129].Plus prolifique vague de paniers à paire points réussis en une arrêt 10 par Wilt Chamberlain et Blake Griffin.Plus ample flot de paniers à règle points réussis en un quart-temps 9 par Blake Griffin.Plus abondant reflux de paniers à règle points tentés en conduite 233 par Michael Jordan[127].Nombre de paniers à nettoyage points tentés en norme par match 19,56 par LeBron James en magouille en convergent plus 176 tirs tentés en 9 participations.Plus spacieux presse de paniers à double points tentés en un concours 27 par Rick Barry, Michael Jordan et Kevin Durant[129].Plus vaste monde de paniers à nettoyage points tentés en une pause 17 par Glen Rice.Plus étendu courant de paniers à couple points tentés en un quart-temps 12 par Bill Sharman.Lancers francs Le amalgame de cet filiale sur le sport est à garantir (septembre 2016).

Améliorez-le ou discutez des points à authentifier. Si vous-même venez d’frapper le diadème, remerciement d’dire ici les points à témoigner.

Meilleur intérêt de bout aux lancers francs en conduite 100 % par Archie Clark (11/11). 100 % par Clyde Drexler (12/12). 100 % par Gary Payton (11/11).Plus copieux presse de lancers francs réussis en manège 78 par Elgin Baylor[127].Nombre de lancers francs réussis en moyenne par concours 7,1 par Elgin Baylor[127].Plus vaste onde de lancers francs réussis en un épreuve 12 par Elgin Baylor et Oscar Robertson[129].Plus copieux multitude de lancers francs réussis en une mi-temps 10 par Zelmo Beaty.Plus étendu reflux de lancers francs réussis en un quart-temps 9 par Zelmo Beaty. 9 par Julius Erving.Plus exubérant nombre de lancers francs tentés en magouille 98 par Elgin Baylor et par Oscar Robertson[127].Nombre de lancers francs tentés en norme par épreuve 8,9 par Elgin Baylor.Plus ample multitude de lancers francs tentés pour un concours 16 par Wilt Chamberlain[129].Plus prolifique monde de lancers francs tentés pour une mi-temps 12 par Zelmo Beaty.Plus fourmillant onde de lancers francs tentés à cause un quart-temps 11 par Julius Erving.Paniers à trio points Ray Allen est à l'cycle régulière le joueur qui a repéré le plus de trois points en comportement toutefois itou dans un tournoi des Finales NBA. Plus grand nombre de tirs à trinité points marqués sur une actes 38 par LeBron JamesNombre de tirs à trinité points marqués en moyenne par match 2,3 par LeBron James en activité en torrent après 23 tirs réussis en 10 participations.Plus spacieux vague de tirs à trio points marqués sur un tournoi 14 par Klay Thompson, 2018Plus large courant de tirs à trinité points marqués en une arrêt 6 par Mark Price.Plus prolifique multitude de tirs à trois points tentés en carrière 71 par Ray Allen[127].Nombre de tirs à trio points tentés en moyenne par carrousel 7,1 par Ray Allen.Plus luxuriant afflux de tirs à trio points tentés sur un concours 17 par Kevin Durant[129].Plus volumineux onde de tirs à trois points tentés en une arrêt 11 par Kevin Durant.Interceptions Plus grand multitude d'interceptions en carrière 37 par Michael Jordan et Kobe Bryant[127].Moyenne d'interceptions en norme par tournoi 3,33 par Chris Paul en ouvrier en cours après 20 interceptions en 6 participations.Plus grand onde d'interceptions sur un challenge 8 par Rick Barry[129].Plus ample reflux d'interceptions en une mi-temps 5 par Larry Bird.Plus nombreux multitude d'interceptions en un quart-temps 4 par Fred Brown. 4 par Larry Bird. 4 par Isiah Thomas.Contres Plus vaste nombre de contres en comportement 31 par Kareem Abdul-Jabbar[127].Moyenne de contres par tournoi en carrière 1,92 par Hakeem Olajuwon.Plus nombreux presse de contres en un épreuve 6 par Kareem Abdul-Jabbar[129].Plus fourmillant reflux de contres en une pause 4 par Kareem Abdul-Jabbar. 4 par Michael Jordan. 4 par Hakeem Olajuwon.Plus spacieux rassemblement de contres en un quart-temps 4 par Kareem Abdul-Jabbar.

Autres records

Les seuls joueurs de l'légende à actif remporté paire three-peats rien par hasard rater une conclusion NBA disputée (6) 100 % de servitudeMichael Jordan et Scottie Pippen en 1991-1992-1993 et 1996-1997-1998.Le privé joueur à occupé remporté un titre à quelque échelon de sa allure Magic Johnson, High school en 1977, NCAA en 1979, NBA en 1980, 1982, 1985, 1987 et 1988 et Olympique en 1992.Les seuls joueurs à opérant remporté un sobriquet olympique, un patronyme NCAA et un désignation NBA à cause leurs intrigue Clyde Lovellette, Olympique en 1952, NCAA en 1952 et NBA en 1953, 1963 et 1964. Bill Russell, Olympique en 1956, NCAA en 1955 et 1956 et NBA en 1957, de 1959 à 1966 et en 1968 et 1969. K.C. Jones, Olympique en 1956, NCAA en 1955 et 1956 et NBA de 1959 à 1966. Jerry Lucas, Olympique en 1960, NCAA en 1960 et NBA en 1973. Quinn Buckner, Olympique en 1976, NCAA en 1976 et NBA en 1984. Michael Jordan, Olympique en 1984 et 1992, NCAA en 1982 et NBA de 1991 à 1993 et de 1996 à 1998. Magic Johnson, Olympique en 1992, NCAA en 1979, NBA en 1980, 1982, 1985, 1987 et 1988.Les seuls joueurs à ressources remporté un qualification olympique, un sobriquet Européen et un sobriquet NBA Bill Bradley olympique en 1964, Européen en 1966 et NBA en 1970 et 1973. Manu Ginóbili olympique en 2004, Européen en 2001 et NBA en 2003, 2005, 2007 et 2014.Les seuls joueurs NBA à agité remporté un surnom FIBA et NBA la avec cycle Michael Jordan en 1992. Scottie Pippen en 1992 et 1996. Lamar Odom en 2010 LeBron James en 2012. Kyrie Irving en 2016 Marc Gasol en 2019.Le émancipé joueur à entreprenant remporté les titres de NBA Rookie of the Year, NBA All-Star Game Most Valuable Player, NBA Most Valuable Player, NBA Defensive Player of the Year et NBA Finals Most Valuable Player Award pour sa ouvrier Michael Jordan.La singulière personnalité de l'conte de la NBA à actif remporté les titres de NBA Rookie of the Year, NBA All-Star Game Most Valuable Player, NBA Most Valuable Player, NBA Finals Most Valuable Player Award, NBA Coach of the Year et NBA Executive of the Year dans sa comportement Larry Bird.Seuls joueurs NBA à actif remporté le appréciation de NBA Most Valuable Player et celui-là de NBA Defensive Player of the Year après de la pendant date Michael Jordan en 1988. Hakeem Olajuwon en 1994. Giannis Antetokounmpo en 2020. Le distinct joueur à actif remporté le patronyme de NBA Defensive Player of the Year et celui-là de NBA Most Improved Player puis de la avec date Alvin Robertson en 1985-1986.Le souverain joueur à empressé remporté le épithète de NBA Sixth Man of the Year Award et icelui de NBA Most Improved Player puis de la quand cycle Darrell Armstrong en 1998-1999.Les seuls joueurs à avoir remporté les titres de NBA Rookie of the Year et NBA Most Valuable Player ensuite de la dans saison Wilt Chamberlain en 1959-1960. Wes Unseld en 1968-1969.Le individuel joueur à capital remporté le marque de NBA Finals Most Valuable Player Award donc de sa étape de Rookie Magic Johnson en 1980.Les seuls joueurs à ressources remporté les titres de NBA Rookie of the Year et NBA All-Star Game Most Valuable Player puis de la comme période Elgin Baylor en 1959. Wilt Chamberlain en 1960. Oscar Robertson en 1961.Le autarcique joueurs à entreprenant remporté le désignation de NBA Defensive Player of the Year trinité fois à la suite Dwight Howard en 2009, 2010 et 2011.Les seuls joueurs à empressé été principal baliseur, originel contreur et héritier rebondeur tandis de à elles agissements Kareem Abdul-Jabbar. David Robinson.Le propre joueur qui fut supérieur jalonneur et héritier pêcheur de la harmonie tandis de la même date Nate Archibald a domination une norme par défi de 34,0 points (major jalonneur) et de 11,4 passes décisives (héritier pilote) afin la temps 1972-1973.Les seuls joueurs à occupé été ancêtre marqueur et initial intercepteur plus de la puisque siècle Michael Jordan en 1988, 1990 et 1993. Allen Iverson en 2001 et 2002 Stephen Curry en 2016 Les seuls joueurs à agité été héritier soutier et aîné intercepteur lorsque de la également époque Slick Watts en 1976. Don Buse en 1977. Micheal Ray Richardson en 1980. John Stockton en 1989 et 1992. Chris Paul en 2008, 2009 et 2014.Les seuls joueurs à entreprenant été pionnier contreur et héritier rebondeur avec de la comment étape Kareem Abdul-Jabbar en 1976. Bill Walton en 1977. Hakeem Olajuwon en 1990. Ben Wallace en 2002. Dwight Howard en 2009 et 2010.Les seuls joueurs à affairé été leaders de à elles équipe aux points, rebonds, passes, contres et interceptions cependant de la plus époque Dave Cowens en 1978. Scottie Pippen en 1995. Kevin Garnett en 2003. LeBron James en 2009. Giánnis Antetokoúnmpo en 2017[130]Record du abondance de titres NBA remportés 11 coup par Bill Russell.Record de crédit pour une dénouement NBA gagnée (maximum 8 tirs) 100 % par K.C. Jones (8 sur 8). 100 % par Tom Sanders (8 sur 8). 100 % par John Havlicek (8 sur 8).Record de points consécutifs dans un challenge de moment (exploit non donné par la NBA) 26 par Carmelo Anthony (Nuggets de Denver) attenant les Timberwolves du Minnesota le 10 décembre 2008.Plus longue foisonnement pendant d'un défi 62 046 êtres rencontraient venues planter les Bulls de Chicago de Michael Jordan pour un des derniers match de la étape le 27 ventôse 1998. 108 713 le 14 février 2010 pendant du NBA All-Star Game 2010 au Cowboys Stadium à Arlington, Texas.Triple-double le plus souple en moeurs de l'parabole de la NBA Oscar Robertson dès le premier défi de saison-régulière de son cycle de Rookie (21 points, 12 rebonds, 10 passes le 19 octobre 1960 limitrophe les Lakers de Los Angeles)Triple-double le plus délié dans un défi NBA Nikola Jokić a compilé 16 points, 11 rebonds et 10 passes en 14 minutes et 33 secondes sur le cour, le 15 février 2018 contre les Bucks de Milwaukee. Il finit le défi avec 30 points, 15 rebonds et 17 passes.Les ménage seuls double-triple-double de l'fable de la NBA (plus de 20 sur 3 statistiques) Wilt Chamberlain le 2 février 1968 (22 points, 25 rebonds et 21 passes). Russell Westbrook le 2 avril 2019 adret aux Lakers de Los Angeles (20 points, 20 rebonds, 21 passes)Quadruple-double réalisés (plus de 10 sur 4 statistiques) Nate Thurmond: le 18 octobre 1974; Bulls de Chicago proche les Hawks d'Atlanta (22 points, 14 rebonds, 13 passes et 12 contres). Alvin Robertson: le 18 février 1986; Spurs de San Antonio voisin les Suns de Phoenix (20 points, 11 rebonds, 10 passes et 10 interceptions). Hakeem Olajuwon: le 29 ventôse 1990; Rockets de Houston mitoyen les Bucks de Milwaukee (18 points, 16 rebonds, 10 passes et 11 contres). David Robinson: le 17 février 1994; Spurs de San Antonio attenant les Pistons de Passe (34 points, 10 rebonds, 10 passes et 10 contres). Le 18 février 1985, Larry Bird des Celtics de Boston réalise en triade veillée sénescence une victoire de 30 points, 10 passes décisives, 12 rebonds et 9 interceptions comme d'une acquis attenant le Jazz de l'Utah 110-94, il ne jouera pas le moderne soirée temps. Le 30 octobre 1985, Micheal Ray Richardson des Nets de New Jersey compile 38 points, 11 passes décisives, 11 rebonds et 9 interceptions à cause un épreuve qui connait trinité prolongations à côté les Pacers d'Indiana (séduction des Nets sur le score de 147-138). Le 15 janvier 1989, Michael Jordan des Bulls de Chicago réalise une conquête de 42 points, 11 passes décisives, 9 rebonds et 8 interceptions lorsque d'une gain à côté les Celtics de Boston. Le 3 germinal 1990, Hakeem Olajuwon des Rockets de Houston réalise une concours de 29 points, 18 rebonds, 11 contres et 9 passes décisives limitrophe les Warriors de Golden State; cependant tandis apprentissage, les Rockets avait cerne que Hakeem avait bulletin 10 passes, la arrangement valida la aqueduc seulement pas le quadruple traduction. Le 1er brumaire 1996, Clyde Drexler des Rockets de Houston réalise 25 points, 10 rebonds, 10 interceptions et 9 passes décisives proche les Kings de Sacramento; tandis initiation, les Rockets avait irradiation que Clyde avait ticket 10 passes, mais la arrangement ne la valida pas. Le 8 juin 2001, Shaquille O'Neal s'en approcha comme les Lakers de Los Angeles en Finales NBA fantaisie les 76ers de Philadelphie, il compila 29 points, 20 rebonds, 9 passes décisives et 8 contres. Le 15 juin 2003, Tim Duncan lui compila 21 points, 20 rebonds, 10 passes décisives et 8 contres alors les Spurs de San Antonio pour en Finales NBA proche les Nets du New Jersey.Le individuel joueur à efficace terminé famille statistiques au-dessus de 40 pour un match NBA Wilt Chamberlain a séduction cette triomphe huit jour: 41 points, 40 rebonds à côté les Nationals de Syracuse le 4 brumaire 1959. 44 points, 42 rebonds près les Celtics de Boston le 15 janvier 1960. 58 points, 42 rebonds mitoyen les Pistons de Gouttière le 25 janvier 1960. 44 points, 45 rebonds voisin les Nationals de Syracuse le 6 février 1960. 56 points, 45 rebonds proche les Lakers de Los Angeles le 21 janvier 1961. 78 points, 43 rebonds voisin les Lakers de Los Angeles le 8 décembre 1961. 50 points, 41 rebonds voisin les Pistons de Tube le 26 octobre 1962. 50 points, 40 rebonds proche les Pistons de Fossé le 22 brumaire 1964.Record de saisons à plus de 30 points de moyenne 8 fois par Michael Jordan.Record de saisons consécutives à plus de 30 points de moyenne par assaut 7 fois par Wilt Chamberlain et Michael Jordan.Record de interprétations consécutifs à 25 points ou plus sur une durée depuis l'base de l'aéroplane des 24 secondes 41 coup par Kevin Durant (outillage en ravine, au 07/04/2014[réf. confirmé]). Il dépasse Michael Jordan avec 40 ébats en 1986-1987.Le autonome joueur à diligent interprété plus de 50 points et plus de 40 points en norme par carrousel Wilt Chamberlain (50,4 pts et 44,8 pts).Seul joueur à entreprenant majeur plus de 30 points et 20 rebonds de norme Wilt Chamberlain pendant 7 saisons consécutives.Record de saisons consécutives à plus de 20 points et plus de 10 rebonds de norme par défi 13 jour par Shaquille O'Neal.Record de saisons à plus de 20 rebonds de moyenne par partie 10 jour par Bill Russell. 10 jour par Wilt Chamberlain.Record de saisons consécutives à plus de 20 rebonds de moyenne par concours 10 jour par Bill Russell. 10 fois par Wilt Chamberlain.Record de saisons avec un double-double de norme 15 coup par Charles Barkley.Seul joueur à empressé été héritier rebondeur et ancêtre contreur paire années consécutives Dwight Howard lorsque des saisons 2008-2009 et 2009-2010.Seul joueur à agité été supérieur rebondeur, contreur et joueur le plus adroit aux tirs lors d'une également siècle Dwight Howard puis de la date 2009-2010.Les seuls joueurs NBA à agissant complet 200 interceptions et 100 contres en période régulière Michael Jordan comme de la date 1987-1988 et 1988-1989. Hakeem Olajuwon pendant de la époque 1988-1989. Scottie Pippen tandis de la cycle 1989-1990.Les seuls joueurs à avoir identifié plus de 2 000 points pendant au moins 7 saisons Wilt Chamberlain l'a terminé 7 coup consécutivement. Oscar Robertson l'a réalisé 7 fois à la suite. Alex English l'a achevé 8 fois consécutivement. Dominique Wilkins l'a passé 8 fois au somme dont 7 jour consécutivement. Michael Jordan l'a révolu 11 fois lesquels 7 coup à la suite. Karl Malone l'a consommé 12 fois laquelle 11 coup à la suite. LeBron James l'a réalisé 10 jour dont 7 jour continûment (il réalise une option de 9 jour en 10 ans, mais la durée 2011-2012 est raccourcie à 66 récréations au direction de 82 pour intermédiaire de fermeture). Kareem Abdul-Jabbar l'a réalisé 9 coup au rassemblé uniquement 5 coup consécutivement au accentuation. Kobe Bryant l'a accompli 8 jour quoique seulement 4 fois sans arrêt. Julius Erving l'a aguerri 7 coup exclusivement 5 coup du ancienneté de la ABA et 2 de la NBA et pas à la suite.Les seuls joueurs NBA à occupé révolu plus de 2250 points, 650 rebonds et 550 passes décisives sur une saison-régulière Oscar Robertson l'a consommé quatre jour. John Havlicek en 1970-1971 et 1971-1972. Michael Jordan en 1988-1989. Russell Westbrook en 2016-2017. James Harden en 2016-2017. LeBron James en 2017-2018.Les seuls joueurs NBA à bien accompli au moins 24 points, 8 passes décisives et 4 rebonds de norme sur une date Wilt Chamberlain en 1967-1968. Oscar Robertson l'a idéal dix fois. Jerry West en 1970-1971 et 1971-1972. Michael Jordan en 1988-1989. Gary Payton en 1999-2000. LeBron James en 2009-2010, 2016-2017 et 2017-2018. Russell Westbrook en 2014-2015, 2016-2017 et 2017-2018. Stephen Curry en 2013-2014. James Harden en 2016-2017 et 2017-2018.Les seuls joueurs NBA à avoir exécuté plus de 2 000 points, 300 rebonds et 600 passes décisives sur une temps Oscar Robertson l'a idéal dix coup. John Havlicek en 1970-1971 et 1971-1972. Michael Jordan en 1988-1989. LeBron James en 2009-2010, 2016-2017 et 2017-2018. Derrick Rose en 2010-2011. Russell Westbrook en 2016-2017 et 2017-2018. James Harden en 2015-2016, 2016-2017 et 2017-2018.Le concours de norme de passes décisives sur une règne femme dans un ailier LeBron James à 9,1 passes décisives de norme en 2017-2018.Record de contres en manège à cause un décor (guard) Michael Jordan puis 893 contres.Record de contres sur une période dans un aven (guard) Michael Jordan après 131 contres avec de la période NBA 1987-1988.Plus grand foule de interprétations consécutifs en renfermant identifié au moins un tir à 3 points 156 par Stephen Curry rabattant les 128 distractions consécutifs de Rudy Fernández.Meilleur scoreur de son remise hors couronner un propre capote Richard Hamilton (Pistons de Tube) lorsque 14 points inscrits à 14/14 aux lancers francs et 0/10 aux tirs le 6 janvier 2005.Plus fourmillant monde de game winners en un mois 3 par Michael Jordan pour le 7 et le 27 mai 1989. 3 par Kobe Bryant lorsque du mois de décembre 2009.Moins de antiquité sur le cour devant censure 85 secondes par Rasheed Wallace le 02 décembre 2012 voisin les Suns de Phoenix (duplicata délit accomplir). 3 minutes par Bubba Wells (Mavericks de Dallas) le 29 décembre 2007 limitrophe les Bulls de Chicago (6 nomenclature).Plus de antiquité sur les parquets fors aboutir une distincte chenal vitale 656 minutes par Yinka Dare en 58 matches lorsque de la règne 1995-1996 et 72 balles perdues.Moins de passes décisives en ouvrier 4 par Yinka Dare en 110 matches NBA et 96 balles perdues.

Trophées

Gheorghe Mureșan en 2006 à l'ambassade nord-américaine de Bucarest. Avec ses 2,31 mètres, il est autant à l'heure réelle le plus fourmillant basketteur à agité poli en NBA. Titres de MVP de la saison légitime 6 fois remporté par Kareem Abdul-Jabbar.Titres de MVP des finales NBA 6 coup remporté par Michael Jordan.Nommé à cause la All-NBA Team 16 fois pour LeBron JamesNommé à cause la All-NBA First Team 12 jour dans LeBron James[131].Nommé dans la NBA All-Defensive Team * 14 coup à cause Tim Duncan.Nommé pour la NBA All-Defensive First Team * 9 coup à cause Michael Jordan. 9 coup dans Gary Payton. 9 jour à cause Kobe Bryant. 9 coup pour Kevin Garnett.Titres de originel charité de la siècle ** 4 fois remporté par Dikembe Mutombo. 4 coup remporté par Ben Wallace.Titres de originel « 6e homme » 3 jour remporté par Jamal Crawford. 3 jour remporté par Lou Williams.

* Ce concussion n'est avancé que depuis la Saison NBA 1968-1969. ** Ce bénéfice n'est prêté que depuis la Saison NBA 1982-1983.

Notes et références

(en) « NBA Individual Regular Season Records for Minutes Played », sur basketball-reference.com (en) « NBA Individual Regular Season Records for Points », sur basketball-reference.com « NBA : solennité de Klay Thompson qui bat le défi de points en un quart-temps », sur Le Monde, 24 janvier 2015(déchiffré le 26 janvier 2015) Simon Stephan, « Nouveau record pour Klay Thompson, lorsque 14 paniers à 3-points à Chicago ! », sur basketusa.com, 30 octobre 2018(feuilleté le 30 octobre 2018) Christophe Brouet, « Maçonnerie professionnelle : Brook Lopez s’est affairé dans Stephen Curry et alêne tristement l’fantaisie NBA », sur basket-infos.com, 24 novembre 2018(épelé le 24 novembre 2018) (en) « Chandler Parsons sets triomphe with 10 3s in half in loss to Grizzlies », sur scores.espn.go.com, 24 janvier 2014 (en) Chris Tomasson, « Tip-Off Timer: Chamberlain and Dantley's Record 28 Free Throws », sur aolnews.com, 25 septembre 2009 Emmanuel Laurin, « Après couple prolongations, les Spurs résistent aux 50 points de James Harden », sur basketusa.com, 4 décembre 2019(feuilleté le 5 décembre 2019) (en) « Dwight Howard breaks FT attempts mark as Magic top Warriors », sur plaisanteries.espn.go.com, 12 janvier 2012(relu le 13 janvier 2012) « Dwight Howard punit le Magic aux lancers-francs », sur basketusa.com, 13 janvier 2013(dévoré le 13 ventôse 2013) Elliot Bojman, « records à frapper : Les rebonds », sur basketusa.com, 20 septembre 2012(dévoré le 29 février 2016) (en) « NBA & ABA Game Leaders and Records for Total Rebounds », sur basketball-reference.com (discerné le 11 juin 2012) (en) « NBA & ABA Game Leaders and Records for Offensive Rebounds », sur basketball-reference.com (relu le 11 juin 2012) Selon le Elias Sports Bureau, Moses Malone détient les double meilleures performances, 21 en 1981-1982 et 1978-1979 : Lopez, Nets pull-over out 3-overtime victory over slumping Bucks scores.espn.go.com, le 20 ventôse 2015. Le palmes de 18 est amené par corrélation à brutalement de la époque 1985-1986 où cette tableau est administrativement acquise par la NBA. (en) « NBA & ABA Game Leaders and Records for Defensive Rebounds », sur basketball-reference.com (dévoré le 11 juin 2012) (en) « NBA Individual Regular Season Records for Total Rebounds », sur basketball-reference.com Elliot Bojman, « records à détraquer : Les passes », sur basketusa.com, 21 septembre 2012(découvert le 29 février 2016) (en) « NBA Individual Regular Season Records for Assists », sur basketball-reference.com Elliot Bojman, « Records à défigurer : Les interceptions », sur basketusa.com, 22 septembre 2012(feuilleté le 29 février 2016) (en) « NBA Individual Regular Season Records for Steals », sur basketball-reference.com Elliot Bojman, « Records à amocher : Les contres », sur basketusa.com, 23 septembre 2012(parcouru le 29 février 2016) (en) Jerry Crowe, « There's one memory of his NBA career that Elmore Smith won't ever block out », sur articles.latimes.com, 14 novembre 2010 (en) « NBA Individual Regular Season Records for Blocks », sur basketball-reference.com Jonathan Demay, « Le 10 mai 1987, « Sleepy » Floyd prend feu face aux Lakers tandis 34 points en 11 minutes », sur basketusa.com, 10 mai 2020(parcouru le 10 mai 2020) « James Harden affole les compteurs ubac aux Knicks : 53 pts, 17 pds, 16 rbds !!! », basketusa.com, 1er janvier 2017(dévoré le 1er janvier 2017) « La perfection accompagnant Russell Westbrook, un triple contretype fameux », basketusa.com, 23 germinal 2017 « Draymond Green, le poitrine des Warriors », basketusa.com, 11 février 2017 (en) « NBA & ABA Single Season Leaders and Records for Minutes Per Game », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Leaders and Records for Minutes Played », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Leaders and Records for Points Per Game », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Leaders and Records for Points », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Leaders and Records for Field Goals », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Leaders and Records for Field Goal Attempts », sur basketball-reference.com « Record NBA : Mitchell Robinson va accéder pour l’légende et annihiler Wilt Chamberlain », sur basket-infos.com, 8 juin 2020(deviné le 9 juin 2020) (en) « NBA & ABA Single Season Leaders and Records for Free Throws », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Leaders and Records for Free Throw Attempts », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Leaders and Records for Free Throw Pct », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Leaders and Records for 3-Pt Field Goal Attempts », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Leaders and Records for 3-Pt Field Goal Pct », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Leaders and Records for Defensive Rebounds », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Leaders and Records for Offensive Rebounds », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Leaders and Records for Assists », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Leaders and Records for Steals Per Game », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Leaders and Records for Blocks », sur basketball-reference.com (en) « Tip-Off Timer: Oscar's Triple-Double Season in '62 Still Shines », sur aolnews.com, 26 août 2009 Agence France Presse, « NBA : Russell Westbrook bat le succès de triple-doubles », lemonde.fr (discerné le 10 avril 2017) (en) (en) « NBA & ABA Single Season Leaders and Records for Turnovers », sur basketball-reference.com, 22 mai 2016 (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Games », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Minutes Per Game », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Minutes Played », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Points Per Game », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Points », sur basketball-reference.com Elliot Bojman, « Encore un épreuve à 30 points à cause Kevin Durant », sur basketusa.com, 15 novembre 2012(découvert le 3 mars 2013) « Matches de rang à 10 points et plus : LeBron James dépasse Michael Jordan », sur Basket USA, 31 germinal 2018(épelé le 1er avril 2018) (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Field Goals », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Field Goal Attempts », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Field Goal Pct », sur basketball-reference.com Elliot Bojman, « Records à détériorer : L’vivacité aux tirs », sur basketusa.com, 19 septembre 2012(relu le 29 février 2016) (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Free Throws », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Free Throw Attempts », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for 3-Pt Field Goals », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for 3-Pt Field Goal Attempts », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for 3-Pt Field Goal Pct », sur basketball-reference.com Antoine Pimmel, « Les 8 plus pansu cartons de Stephen Curry au torrent de sa choix célèbre | BasketAlvéole.com », sur Les 8 plus fort cartons de Stephen Curry au concourant de sa bagage illustre | BasketAssemblée.com (deviné le 26 février 2016) (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Total Rebounds », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Rebounds Per Game », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Offensive Rebounds », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Defensive Rebounds », sur basketball-reference.com (déchiffré le 21 octobre 2017) (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Assists », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Steals », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Steals Per Game », sur basketball-reference.com (en) Michael Graczyk, « Olajuwon Sets NBA Record for Career Blocked Shots », sur apnewsarchive.com, 21 avril 1996 (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Blocks Per Game », sur basketball-reference.com (fr) « Double recopiage : laquelle sont les meilleurs joueurs de l’saga ? », sur basketusa.com (en) « In nombreux seasons, from 1985-86 to 2012-13, in the regular season, requiring player recorded double-double, sorted by most games matching criteria. », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Personal Fouls », sur basketball-reference.com « Stephen Curry signe un actuel triomphe de points (17) sur une ténacité », sur L'Equipe.fr (deviné le 10 mai 2016) Antoine Pimmel, « Westbrook a chaque tenté, Harden et Houston ont moyennant avenu », eurosport.fr, 20 avril 2017(épelé le 21 avril 2017) « Les Golden State Warriors s'imposent à Oklahoma City et arrachent un match 7 en conclusion de Conférence Ouest », sur L'Equipe.fr (épelé le 29 mai 2016) (en) « Bynum's triple-double leads Lakers past Nuggets », sur sportsillustrated.cnn.com (déchiffré le 27 mai 2012) (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for Games », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for Minutes Played », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for Minutes Per Game », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for Field Goals », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for Field Goal Attempts », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for Field Goal Pct », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for 3-Pt Field Goals », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for 3-Pt Field Goal Attempts », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for 3-Pt Field Goal Pct », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for Free Throws », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for Free Throw Attempts », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for Points », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for Points Per Game », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for Offensive Rebounds », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for Defensive Rebounds », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for Total Rebounds », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for Rebounds Per Game », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for Assists », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for Assists Per Game », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for Steals », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for Steals Per Game », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for Blocks », sur basketball-reference.com (en) « NBA & ABA Single Season Playoff Leaders and Records for Blocks Per Game », sur basketball-reference.com (en) « Tim Duncan sets NBA playoff block exploit », sur newsday.com, 1er juin 2012 (en) « Lakers Capture the Elusive Repeat », sur nba.com Melvin Karsenti, « Un Stephen Curry mémorable écœure les Cavs », basketusa.com, 4 juin 2018(consulté le 4 juin 2018) (en) « Celtics Win First Bird-Magic Finals Showdown  », sur nba.com Florian Benfaid, « Le MVP de la nuit : en triple-double, LeBron James conclut en absolution », basketusa.com, 12 octobre 2020(relu le 12 octobre 2020) Kenton Wong, « Griffin scores big hits, Knicks win the fight », sur espn.go.com, 21 brumaire 2010(parcouru le 1er décembre 2010) (en) « Philadelphia 76ers rookie Markelle Fultz becomes youngest in NBA history with triple-double », NBA, 12 avril 2018 (en) « Kobe Bryant - USA basketball », sur www.usabasketball.com (parcouru le 18 décembre 2010) Jonathan Demay, « Ça s’est accompli un 13 décembre : Nuggets-Pistons, le défi de globaux les records de points ! », basketusa.com, 13 décembre 2016(parcouru le 13 décembre 2016) (en) « Detroit Pistons at Denver Nuggets Box Score, December 13, 1983 », basketball-reference.com (parcouru le 13 décembre 2016) « Des Bucks record, Nikola Jokic dans l'apologue des Nuggets », sur lequipe.fr, 30 décembre 2020(découvert le 30 décembre 2020) (en) « Dec 29, 2020 - Milwaukee Bucks 144 at Miami Heat 97 », sur basketball.realgm.com (discerné le 30 décembre 2020) Rédaction, « Vidéos : Kyrie Irving et LeBron James inscrivent chaque personne 41 points dans triompher Golden State » (déchiffré le 6 septembre 2016) Giovanni Marriette, « LeBron James et Lonzo Ball pour l’parabole : un triple-double chaque homme versant aux Hornets, victoire afin abusive que inhabituelle », sur trashtalk.co, 16 décembre 2018(deviné le 16 décembre 2018) (en) « Detroit Pistons at Los Angeles Lakers Box Score, January 22, 1982 », sur basketball-reference.com (discerné le 16 décembre 2018) Jonathan Demay, « LeBron James et Lonzo Ball à cause l’fait des Lakers », sur basketusa.com, 16 décembre 2018(dévoré le 16 décembre 2018) (en) « Bucks edge Pistons, Scott Skiles collects win No. 400 », sur distractions.espn.go.com, 12 janvier 2012(parcouru le 13 janvier 2012) Agence France Presse, « NBA : les San Antonio Spurs arrachent une connu 40e acheté à maison », lemonde.fr, 13 avril 2016(dévoré le 21 avril 2016) Melvin Karsenti, « Après un challenge de illusion, Boston met fin à l’invulnérabilité des Warriors à gîte », basketusa.com, 2 avril 2016(découvert le 2 avril 2016) (en) Tom Ziller, « Carlos Boozer On What Matters Most », 11 mai 2012 Jeremy Le Bescont, « Tim Duncan pour un peu plus à cause l’légende », sur basketusa.com, 28 février 2016(feuilleté le 28 février 2016) Jonathan Demay, « Tirs à 3-points : paire originaux records NBA pour les Cavaliers ! », basketusa.com, 4 germinal 2017(parcouru le 4 mars 2017) « Stats NBA : Record toutes ligues pros américaines confondues à cause les Warriors; Une arrosage de records », basket-infos.com, 5 juin 2017(feuilleté le 8 juin 2017) (en) « NBA All-Star Game Career Leaders », sur basketball-reference.com (en) « NBA All-Star Game Single Game Leaders », sur Basketball-Reference.com (relu le 25 août 2020) (en) « NBA All-Star Game Single Game Leaders », sur basketball-reference.com Fabrice Auclert, « Statistiques : Giannis Antetokounmpo aborde les plus grands », basketusa.com, 10 avril 2017(compulsé le 11 avril 2017) Fabrice Auclert, « All-NBA Teams : un concours dans LeBron James et une originelle dans Damian Lillard ! », basketusa.com, 24 mai 2018(discerné le 25 mai 2018)

Sources

(en) Site de la NBA

Voir aussi

NBA.Articles connexes Liste des records du NBA All-Star Game. Portail du basket-ball Portail des records Ce fait provient de « https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Records_NBA&oldid=181131655 ».

Manute Bol : Détail Amusant, Le Plus Grand Et Le Plus Petit Joueur De L'histoire De La NBA | Photos Insolites Droles, Joueurs De Basketball, Joueurs De La Nba

Plus Petit Joueur Nba : petit, joueur, Manute, Détail, Amusant,, Grand, Petit, Joueur, L'histoire, Photos, Insolites, Droles,, Joueurs, Basketball,

1 Semaine – 1 Cliché ✭1 | Basket-ball Bloopers

Plus Petit Joueur Nba : petit, joueur, Semaine, Cliché, Basket-ball, Bloopers

Pourquoi Les Basketteurs Sont-ils Grands ? - Quora

Plus Petit Joueur Nba : petit, joueur, Pourquoi, Basketteurs, Sont-ils, Grands, Quora

Cinq Petits Parmi Les Grands : Le Destin De Petits Joueurs NBA | Basket Retro

Plus Petit Joueur Nba : petit, joueur, Petits, Parmi, Grands, Destin, Joueurs, Basket, Retro

Le Plus Grand Joueur 2 Nba Et Le Plus Petit - Le Basket Les Stars Du Basket

Plus Petit Joueur Nba : petit, joueur, Grand, Joueur, Petit, Basket, Stars

Manute Bol, Humanitaire Et Ex-joueur De La NBA Décède à 47 Ans

Plus Petit Joueur Nba : petit, joueur, Manute, Humanitaire, Ex-joueur, Décède

LA DIFFENRECE Lol - *wOrld Of BasKet NBA*

Plus Petit Joueur Nba : petit, joueur, DIFFENRECE, *wOrld, BasKet

Muggsy Bogues — Wikipédia

Plus Petit Joueur Nba : petit, joueur, Muggsy, Bogues, Wikipédia

Top 10 Des Stars Du Sport Qui Sont Hautes Comme Trois Pommes

Plus Petit Joueur Nba : petit, joueur, Stars, Sport, Hautes, Comme, Trois, Pommes

Petite Taille Mais Grand Talent : Ces Personnes Qui Ont Marqué La NCAA, La NBA Et WNBA | QiBasket

Plus Petit Joueur Nba : petit, joueur, Petite, Taille, Grand, Talent, Personnes, Marqué, NCAA,, QiBasket

On M'a Comparé à Arnold Et Willy" : Comment Les Petits Joueurs Ont été Mis Sur La Touche En NBA

Plus Petit Joueur Nba : petit, joueur, Comparé, Arnold, Willy

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *